Je suis allée pour vous à Epitanime 2017 !

Je ne loupe jamais une convention d’Epitanime, sauf qu’en 2013 et 2016, j’étais au Japon pendant la convention ^^’. Mais la vie est une question de priorité comme on dit. Je n’allais donc pas rater la session de cette année, mais pour changer, j’ai décidé de faire la nocturne de samedi à dimanche. Autant vous le dire tout de suite, c’était juste fantastique.

1- Les avantages de la nocturne Epitanime

La nocturne lors de la convention Epitanime est vraiment un très bon plan. Ma session de cette année en est encore la preuve. Pour commencer, vous payez moins cher un billet nocturne qu’un billet diurne : 6€ le billet contre 9€ en journée.

Ensuite le monde. Autant la journée peut être assez chargée, autant la nocturne permet de vous promener dans toute la convention sans la foule. C’est un confort très très appréciable. J’en ai surtout profité lors des tests de jeux, où je n’avais pas besoin de faire la queue pour profiter des bornes ou autres stands de jeux de rythme.

Enfin, le système de bracelet vous permet de sortir et de re-rentrer dans la convention sans limitation. J’ai ainsi  pu sortir pour dîner tranquillement dans un restaurant du quartier et revenir sans me presser, la fête durant jusqu’à 7h00 du matin !

C’est calme à 1h00 du matin, mais les jeux continuent sur scène !

2- Des activités très variées à Epitanime

Alors j’entends déjà les premières questions. Mais ce n’est  pas un peu faible en terme d’activités en pleine nuit ? Et bien détrompez-vous ! J’ai fini la soirée vers 4h00 du matin, mais j’aurais pu facilement tenir 3h de plus et faire la nocturne complète tellement il y avait de choses à faire ! En dehors des fanzines, des conférences, et de la zone boutiques, tout le reste fonctionne !

L’espace boutiques et fanzine fait place à une section jeux et activités manuelles

Vous avez accès à des quizz sur le Japon, à des stands sur la confection de cosplay, des cours de go ou de shôgi, du dessin, du cosplay sur scène, un espace restauration, des concerts, une zone rétro-gaming, un espace pour tester des casques VR, une zone jeux de rythme, une zone jeux de rôle, des espaces créations d’origami, des jeux de kermesse sur le thème des animes,  et bien sûr le karaoke géant en amphi ! J’ai passé surtout beaucoup de temps sur le stand Just Dance et le karaoke en amphi, deux activités qui permettent de rester facilement éveillé toute la nuit ! Bonne ambiance garantie.

Un concert pour commencer la nuit !
Un espace cosplay pour acheter du matériel chez Cosplay & Craft

 

Des canapés confortables pour jouer toute la nuit à Mario Kart
Un espace dessin pour laisser un souvenir à l’équipe organisatrice. C’est un grand classique d’Epitanime 🙂
Un bon jeux de baston en rétro-gaming

3- Les moins sur cette session Epitanime

Très honnêtement je me suis énormément amusée lors de cette nocturne. Il y a très peu de points négatifs. Cette année par exemple, je n’ai pas aimé les plats proposés en restauration. C’était à base de panini, muffins et  donut bien gras. Nous sommes donc très loin de la cuisine japonaise. Il y a quelques années, l’espace restauration proposait takoyaki, taiyaki, brochette ou ramen. Dommage pour cette fois. Autre remarque, c’est qu’il n’y a pas de véritable espace de repos lors des nocturnes. Une grande salle avec des tapis de sport et quelques couvertures à disposition pourrait très bien faire l’affaire, histoire de récupérer entre 2 activités. En dehors de ces points assez mineurs, le reste était vraiment très bien.

Attrapez-les tous au chamboule tout 😀
Just Dance jusqu’au bout de la nuit
Un peu de Rock Band
Et surtout du karaoke toute la nuit !
Petite pause à 4h00 du matin. Allez hop, on décide de rentrer !

Vivement l’année prochaine !

 

 

Mon top 3 des livres de recettes japonaises pour bento

Le bento est cette boite qu’emportent les japonais pour le déjeuner, les cantines scolaires ou d’entreprises n’étant pas la norme. Joli, sain, parfois très artistique avec les kyaraben(キャラ弁), le bento se décline sous toutes les formes. Si vous désirez en confectionner vous même, pour le déjeuner, un pique-nique ou un voyage, voici mes 3 livres préférés pour trouver plein d’idées de plats faciles à préparer. Vous pouvez vous procurer les livres présentés en cliquant sur les photos ci-dessous. A vous les délicieuses recettes japonaises !

1- Mon bento je l’emporte partout ! de Laure Kié et Patrice Hauser

Je suis une très grande fan  des livres de Laure Kié. Cette franco-japonaise sait marier à merveille les saveurs. Elle explique en détail la préparation de votre riz à la japonaise (fondamental), ainsi que les recettes de bases, le matériel à avoir ou comment garnir son bento. Elle classe également ses recettes par durée de préparation pour mieux vous organiser. Des recettes vegan sont également présentes. Pour ne rien gâcher, le livre est très beau.

2- Les bento de Nanashi de Kaordi Endo

Je parlais déjà de Nanashi, dans mon article sur mon top 3 des adresses à bento disponible ici. Si vous aimez cette adresse, précipitez-vous sur le livre ! Alors oui c’est plus de la fusion food, des bento très inspirés de la cuisine japonaise. Mais les bento du Nanashi  n’en sont pas moins délicieux, car ici on vous donne les recettes dégustées dans les restaurants ! Si vous désirez manger plus sainement, c’est le livre qu’il vous faut ! La partie dessert est particulièrement alléchante, avec recettes à base de matcha ou de sésame noir (goma).

3- Mes P’tite Gamelles de CLEA

Cléa est plus connue pour ses livres sur le manger sain, mais à la base c’est une grande fan de la cuisine japonaise. Elle a sorti ce livre spécialement pour toutes celles et ceux qui veulent manger du bio de façon plus économique au bureau. Son livre couvre tous les types de déjeuner à emporter : du casse-croûte français, à la lunch-box anglaise aux fameux bento japonais. Et dans la partie bento, elle vous donne la recette de la fameuse poteto salada : la salade de pommes de terre japonaise que j’adore. Les onigiri sont également présentés, et c’est un grand classique du bento.

Bon appétit ! いただきます ! 頂きます! (itadakimasu)

Mon top 3 des restaurants à okonomiyaki

Les okonomiyaki sont des crêpes japonaises très populaires à Hiroshima et Osaka, et chaque région a développé sa recette locale. Très copieuse et existant sous plein de parfums différents, c’est un plat moins connu de la cuisine japonaise que je vous conseille. Heureusement, il existe des adresses dans Paris pour tester ces fameuses crêpes salés. Pour les végétariens, n’oubliez pas de demander si la pâte contient du dashi.  Bon appétit !

 

1- Aki Restaurant 

Et voici la première adresse que j’ai connu pour tester ces fameuses crêpes. C’est un incontournable de la rue Saint Anne. Vous pouvez tester des okonomiyaki au porc, aux poissons, aux fruits de mer et même tout légume ! A noter qu’ils sont assez généreux avec la sauce sucrée, n’hésitez pas à la demander sans trop de sauce, si l’association salé-sucré n’est pas votre fort. Comptez entre 10 et 15 euros pour un repas.

 

Aki Restaurant
11 bis Rue Sainte-Anne, dans le 2e à Paris
Métro : Pyramides (Lignes 7 ou 14)
Ouvert du lundi au samedi de 11h30 à 22h45

2- Happa Tei

Voici une deuxième adresse de la rue Saint Anne qui se trouve plus haut, proche d’Opéra. L’adresse est surtout connue pour ses takoyaki (boules fourrées au poulpe), mais elle fait d’excellentes okonomiyaki. En terme de recettes, on retrouve la traditionnelle à base de porc, aux fruits de mer, au bœuf et une tout légume. A noter qu’ils mettent beaucoup de bonite séchée dessus (poisson). Comptez 15 euros pour vous régaler. Attention, venez tôt, le restaurant est assez petit et se remplit vite.

Happa Tei
64 Rue Sainte-Anne, dans le 2e à Paris
Métro : Quatre Septembre (ligne 3)
Ouvert du lundi au samedi de 12h00 à 14h00 et de 19h00 à 22h00

3- Okomusu

Voici un restaurant qui propose l’okonomiyaki version Osaka. La chef de ce restaurant étant originaire de cette ville, elle propose en plus de l’okonomiyaki, des entrées et des desserts de la région. De quoi découvrir des mets assez rares sur Paris, et délicieux, cette adresse s’étant  fait remarquer dans la revue Fooding en seulement 3 ans d’existence. Ce restaurant ne se situe pas dans le quartier d’Opéra mais dans le 3e. C’est assez petit, il est donc recommandé de réserver.

 

Okomusu
11 rue Charlot, dans le 3e à Paris
Métro : Saint Sébastien Froissard (ligne 8)
Ouvert le lundi et de mercredi à dimanche de 12h00 à 14h30 et de 19h00 à 22h30
Fermé le mardi

Bonne okonomiyaki !

Mon top 3 des restaurants à ramen à Paris

Si vous ne connaissez pas les ramen, vous pouvez vous reportez à mon article sur les différents types de nouilles japonaises disponibles ici. Et pour maintenant déguster les célèbres ramen, voici mes trois adresses préférées pour déguster ce plat copieux, mais tellement délicieux, de la cuisine japonaise.

1- Higuma

Voici une adresse ultra connue du quartier japonais. Si vous devez vous initier au ramen,  c’est l’adresse par laquelle vous devez commencer. Ce restaurant possède 3 adresses. Je vous conseille l’adresse de Palais Royal où il est plus facile de trouver une place, et qui accepte les grandes tables. C’est également très bon marché. Comptez dans les 9~10€  pour un énorme bol. Leurs gyoza sont également très bons. En hiver, n’hésitez pas à tester leur butter corn ramen.

 

HIGUMA (Saint-Anne)
32 Bis Rue Saint-Anne, dans le 1er à Paris
Métro : Pyramides (Lignes 7 ou 14)
Ouvert tous les jours de 11h30 à 22h00

HIGUMA (Palais Royal)
163 Rue Saint-Honoré, dans le 1er à Paris
Métro : Pyramides (Lignes 7 ou 14)
Ouvert tous les jours de 11h30 à 22h30

HIGUMA (Opéra)
27 Boulevard des Italiens dans le 2e à Paris
Métro : Opéra (Lignes 3, 7 , 8, et RER A)
Ouvert tous les jours de 11h30 à 22h00

2- Ippudo

Voici un restaurant assez récent, mais qui est une institution au Japon. Deux adresses sont maintenant ouvertes. Mais ce lieu, en plus de faire d’excellents ramen, propose également une version végétarienne !  Cette recette est délicieuse et à base d’huile de truffes. Divin. Je ne peux que vous conseiller cette adresse si vous êtes végétarien, car c’est l’un des rares restaurants où vous pouvez déguster ce type de plat, avec un bouillon sans dashi à base de poisson. Leur bouillon est fait à base de légumes, d’algues et de champignons japonais.

IPPUDO Saint-Germain
14 rue Grégoire de Tours dans le 6e à Paris
Métro : Odéon (Lignes 4 ou 10)
Du Lundi au Jeudi, de 12h00 à 16h00, et de 18h00 à minuit
Le Vendredi de 12h00 à 16h00, et de 18h00 à 00h30
Le Samedi de 12h00 à 00h30
Le Dimanche de 12h00 à 23h30

IPPUDO Louvre
74-76 rue Jean-Jacques Rousseau, dans le 1er à Paris
Métro : Châtelet-Les Halles (Lignes 4 – 7 – 11 – 14, RER A&B)
Du Lundi au Jeudi, de 12h00 à 16h00, et de 18h00 à minuit
Le Vendredi de 12h00 à 16h00, et de 18h00 à 00h30
Le Samedi de 12h00 à 00h30
Le Dimanche de 12h00 à 23h30

3- Hakata Choten

Pour finir, voici une adresse qui a ouvert il y a 2ans, mais qui fait déjà le plein. Ce restaurant de ramen est surtout connu pour la qualité de son bouillon, à base d’os de porc, et ses gyoza à tomber. Pour beaucoup, c’est le meilleur ramen de Paris. Une nouvelle adresse vient également d’ouvrir aux Halles. De quoi ravir les palais en mal de cuisine  japonaise goûteuse et bon marché. Comptez 11€ pour le bol, et plus si vous désirez ajouter des ingrédients supplémentaires.

 

HAKATA CHOTEN Petits Champs
53 Rue des Petits Champs, dans le 1er à Paris
Métro : Pyramides (Lignes 7 ou 14)
Ouvert tous les jours de 12h00 à 15h00 et de 18h00 à 22h00

HAKATA CHOTEN Les Halles
16 Rue de la Grande Truanderie, dans le 1er à Paris
Métro : Châtelet-Les Halles (Lignes 4 – 7 – 11 – 14, RER A&B)
Ouvert tous les jours de 12h00 à 22h00, non-stop

Bon appétit ! いただきます ! 頂きます! (itadakimasu)

Haikyū!! – une OST superbe dans le monde du volley

Je suis en train de découvrir une nouvelle série sportive dans le plus pure tradition du shônen. Il s’agit de l’anime Haikyū!! (ハイキュー!!), qui traite du volley-ball, et qui compte déjà 3 saisons et plus de 20 tomes publiés. J’avoue que j’aime beaucoup. Mais la série est aussi connue pour sa superbe bande-son.

Voici mon morceau préféré ! Superbe ! On le retrouve pour la première fois dans l’épisode 13 de la saison un, où l’équipe de Karasuno affronte l’équipe des Nekoma.

La série est un shônen sur le thème du volley-ball. Hinata Shōyō (日向 翔陽) est encore un jeune garçon lorsqu’il voit à la télé les exploits de l’équipe Karasuno, et du “Petit Géant”, un jeune joueur de petite taille face aux autres participants, mais qui fait des sauts incroyables. C’est décidé, il fera du volley, même si lui-même ne fait qu’un petit 1m62 ! Malheureusement, quelques années plus tard, il se trouve dans un collège n’ayant pas de club de volley digne de ce nom. Il réussit quand même à embrigader des amis basketteurs lors d’un mini-tournoi. Il se retrouve alors en face de l’équipe de Kageyama Tobio (影山 飛雄), surnommé le Roi du Court.

La série est disponible en DVD, Blu-Ray et le manga est publié en France. Il suffit de cliquer sur les images ci-dessous pour vous mettre au volley-ball et suivre les exploits d’Hinata Shōyō (日向 翔陽) et Kageyama Tobio (影山 飛雄) ! 

Coffret DVD – L’intégrale édition Gold – saison 1

Coffret Blu-Ray – Haikyu!! – L’intégrale édition Saphir – saison 1

Coffret Combo Blu-Ray & DVD – Haikyu!! – L’intégrale édition Collector Limitée – saison 1

Manga Haikyû!! – Les As du volley tome 1