Que se passait-il à Japan Expo 2015 ?

Japan Expo 2015 s’est terminé dimanche soir et cette édition était d’excellente qualité : bonne répartition des stands pour la circulation, un nouveau système de dédicace pour éviter les fraudes, peu de contre-façon sur les stands de vente, énormément de points de restauration, un bon programme surtout au niveau culturel, des invités prestigieux… Un seul regret, le manque d’avant-première cette année au niveau série. On avait eu droit à Sword Art Online 2 l’an dernier.

DSCF2535

Vous n’avez pas pu venir ? Voici ce qu’on pouvait y voir et y faire 🙂

DSCF2475
Des conférences
DSCF2458
Des jeux musicaux avec Dance Dance Revolution
DSCF2456
Plus “traditionnel” avec le jeu de tambours Taiko no Tatsujin
DSCF2465
On peut faire shopping pour ses cosplays
DSCF2468
On trouvait cette année de belles figurines et quasiment pas de contre-façon
DSCF2614
Le chevalier du Sagittaire de Saint Seiya avec son attaque de la Flèche d’Or
DSCF2644
Asuka Shikinami Langley d’Evangelion 3.0, la série d’origine va fêter ses 20 ans.
DSCF2616
La “famille ” Saotome de Ranma 1/2
DSCF2621
Des chevaliers d’or de Saint Seiya. En haut à gauche, Masque de Mort du Cancer, en haut à droite, Shaka de la vierge, en bas à gauche Mû du bélier et en bas à droite Aiolia du lion
DSCF2473
Nintendo avait sorti de magnifiques figurines, mais pas à la portée de toutes les bourses
DSCF2481
Une figurine imposante d’Ashura’s Warth
DSCF2482
Les séries populaires avaient de sacrés stands comme ici Dragon Ball avec le dragon Shenron
DSCF2486
Des produits dérivés de Sailor Moon Crystal, le remake de la série des années 90 et plus proche du manga
DSCF2489
Mini-expo de Pandora Hearts avant la publication des deux derniers volumes. Série que je conseille !
DSCF2527
L’expo de la super Hiromu Arakawa, mangaka de Full Metal Alchimist, Silver Spoon, Hero Tales ou son dernier manga Arslan
DSCF2528
Planche originale de Silver Spoon
DSCF2530
Planche originale de Hero Tales
DSCF2631
Planche originale de Full Metal Alchimist…une des scènes clé de l’intrigue qui m’avait énormément marquée
DSCF2454
Et à Japan Expo on mange ! Ici un taiyaki (biscuit à l’azuki ou haricot rouge sucré)
DSCF2494
Des bonbons à foison
DSCF2497
Le Japon ou l’autre pays du curry (très différent du curry indien)
DSCF2499
C’est aussi le pays des nouilles instantanées. Hungry ? Cup of noodles !
DSCF2500
Mon addiction : les produits à base de matcha ! (thé vert en poudre)
DSCF2654
Le menu du Hello Kitty Café avec du curry rose et des pancakes signés par des idoles japonaises 😀
DSCF2541
On pouvait suivre des cours de washoku (cuisine traditionnelle japonaise déclarée patrimoine culturel immatériel de l’humanité selon l’Unesco)
DSCF2501
On trouvait des produits d’artisanat, ici des fûrin ou carillons japonais
DSCF2502
De la vaisselle
DSCF2515
Des poupées de bois : des kokeshi
DSCF2575
Un ensemble de toilette à l’effigie d’Hello Kitty
DSCF2580
Boites en tissu de kimono (chimiren)
DSCF2581
Des tsuba ou garde de katana
DSCF2585
De la céramique
DSCF2589
De l’estampe
DSCF2484
Un stand pour la promotion de la ville de Kyôto
DSCF2543
Démonstration de kyūdō (tir à l’arc)
DSCF2603
Cours de naginata (lance japonaise)
DSCF2606
Cours de karaté
DSCF2634
Cours de shōgi (échecs japonais)
DSCF2510
Des concerts d’idoles également
DSCF2513
L’idole Ai Haruna
DSCF2516
Le groupe Le Lien (oui oui en français)
DSCF2519
Le groupe Pink Babies
DSCF2544
Présentation d’un mariage shintoïste
DSCF2550
Respect aux kami (dieux shinto) pendant la cérémonie de mariage
DSCF2555
Présentation des kimonos d’apparat pour le mariage
DSCF2561
Présentation des kimonos d’apparat pour le mariage
DSCF2571
Présentation des kimonos d’apparat pour le mariage traditionnel
DSCF2573
Présentation des kimonos d’apparat pour le mariage traditionnel

Et pour finir, du cosplay !

DSCF2526

DSCF2594

DSCF2597

DSCF2598

DSCF2600

DSCF2601

DSCF2607

 

A l’année prochaine !

Cinq conseils indispensables pour se préparer à Japan Expo 2015 !

Comme chaque année a lieu à Villepinte la plus grosse convention sur le Japon d’Europe : Japan Expo. Nous en sommes déjà à la 16e édition. Cette année est sous le signe de la canicule (plus de 35°C de prévu) et du plan vigipirate renforcé, donc des précautions supplémentaires s’imposent pour cette édition qui commence aujourd’hui, jeudi 2 juillet et se termine dimanche 5 juillet.

Logo Japan expo 2015

1- Les billets pour optimiser sa visite

Japan expo commençant aujourd’hui, les fameux billets Premium et autres préventes ne sont donc plus à la vente. Cependant pas de panique ! Il m’est déjà arrivé de faire la queue plus longtemps avec un billet prévente qu’en passant par les caisses classiques, les préventes ayant beaucoup de succès !

Normalement les billets préventes permettent de rentrer avant l’heure d’ouverture officielle, mais cette année des bugs informatiques ont retardé l’ouverture des files d’attente. Pas de regret donc si vous n’avez pas encore votre billet. Vous pouvez acheter ce qu’il faut à l’entrée de la convention. Je vous conseille d’acheter le billet avec une carte bleue. Le liquide peut vous faire défaut pendant la convention et les distributeurs sont pris d’assaut !

A noter que si vous venez le premier jour sans billet, vous pouvez profiter de votre passage en caisse pour acheter par avance votre billet pour les autres jours si vous désirez revenir.

Dernier conseil, n’arrivez pas à l’ouverture, mais plutôt en début d’après-midi, surtout si vous n’avez pas de dédicace de prévue, vous éviterez les files d’attente pour rentrer dans le salon, qui sont à l’extérieur et parfois en plein soleil !

2- RER – Voiture – Bus

Japan Expo se déroule au Parc des Expositions de Paris Nord-Villepinte. Il faut donc prendre le RER B pour s’y rendre, avec un billet pour la zone 4. A noter que si vous venez samedi-dimanche et que vous possédez une carte Imagin’R ou une carte intégrale RATP, vous serez dézonés, pas besoin d’acheter de billets supplémentaires.

Par contre, si vous devez acheter un billet pour vous y rendre, prenez systématiquement un billet aller-retour. Au départ de Villepinte, les guichets pour acheter son ticket de RER sont archi-bondés. Cela vous évitera encore de faire la queue !

A l’aller, vous n’aurez pas trop de problèmes, surtout si vous montez  avant Châtelet ou Gare du Nord. Par contre, méfiez-vous du retour, le RER peut se remplir très rapidement. Pensez à prendre de l’eau, il fait particulièrement chaud dans les rames, et les wagons sont pris d’assaut. Un brumisateur et un éventail ne sont pas de trop non plus. Pour les éventails, il s’agit d’un goodies souvent donné gratuitement sur les stands des  éditeurs. Profitez-en pour en obtenir un pour votre voyage de retour !

La voiture peut être un bon moyen pour éviter la foule, mais il faut compter le prix du parking qui coûte déjà 2.50€ pour 1h de stationnement et jusqu’à 19€ pour 12h. Vous risquez également de rencontrer des bouchons sur le retour entre les bus et les taxis qui viennent exprès pour l’événement. N’oubliez pas non plus les frais de péage car il faut prendre l’autoroute A1 ou A3, et ensuite l’A104 pour se rendre à Villepinte.

Mon meilleur conseil : partez toujours en horaires décalés, surtout pour le retour.

3- Prendre son bento ou manger sur place ?

Il est vrai qu’on peut manger des plats typiques japonais pendant Japan Expo, mais cela reste assez cher et on peut arriver devant un stand vide si on arrive un peu tard. Vous risquez de ne pas pouvoir éviter la foule pour vous restaurer. Méfiez-vous, la plupart des stands d’alimentation ne prennent pas la carte bleue. Si vous voulez manger sur place, prenez donc du liquide par avance et manger très tôt : dés 11h30.

Si vous êtes limité en budget, préparez-vous un bento. Vue la chaleur de cette année, pensez à transporter votre bouteille d’eau et votre bento dans un sac réfrigéré. Il y a plusieurs endroits où s’asseoir pour se reposer, mais les places sont difficiles à trouver à cause de la foule. Faites comme moi, acheter un tabouret de camping pliable pour vous asseoir facilement n’importe où !

4- Les horaires 

La fête commence à 10h00 si vous venez sans billet et dés 9h00 pour les préventes (sauf jeudi matin où apparemment des problèmes informatiques ont retardé l’ouverture)

Exceptionnellement cette année, le salon ferme à 18h00 tous les jours, au lieu de 19h00 les autres années.

Pour éviter la queue à l’ouverture, vous pouvez arriver dés 10h30. Pour le retour et éviter la foule, il est préférable de partir dés 16h30.

5- Que faire sur place ?

Il y a énormément d’activités possibles sur place. Voici ma petite sélection au niveau des invités :

  • Anime/Manga : Yoshiyuki Sadamoto, Ken Akamatsu, Shichiro Kobayashi, Abec
  • Jeux Vidéo : Shigeru Miyamoto
  • Musique : Bee Shuffle, Dempagumi.Inc, Eir Aoi, Ilu Grace, Ai Haruna, Azumi Inoue
  • Web Culture : Golden Moustache, NooB, François Descraques

Pour les activités :

  • Cosplay libre sur la scène Kitsune
  • La troupe Takarabune et la danse awa odori
  • Episodes 1&2 de L’attaque des Titans
  • L’art de la calligraphie japonaise avec Rio Haruki
  • Conférence La balade du Sakura
  • Le Hello Kitty Cafe
  • Cuisine le Hamburger au tofu
  • Samurai in Paris
  • Anime Space Dandy
  • Concert Satsumasendai Odori-daiko
  • Défilé Aoi Clothing
  • Mon Pèlerinage à Shikoku
  • Japan in Motion Special live
  • -Ideal – spectacle de samurai
  • Cuisine Shawanmushi
  • Karaoke
  • Dance Dance Revolution et Just Dance
  • Et beaucoup d’autres !

Amusez-vous bien !

Le dernier film de Dragon Ball Z – Fukkatsu no F sortira au cinéma en France !

L’info est tombée dans le week end. Nous n’avons eu en France qu’une sortie en DVD et Blu-Ray de Dragon Ball Z – Kami to Kami qui était sorti en 2013 sur l’archipel. Mais le film de Dragon Ball Z – Fukkatsu no F qui est sorti en avril au Japon  sortira bien au cinéma dans l’hexagone cette fois-ci !

Fukkatsu no F

 

Comme pour le film de l’Attaque des Titans, le film sera d’abord en avant-première au Grand Rex, et apparemment en 3D dans la salle principale pour fin 2015. Le film étant en avant première, les places seront à réserver à l’avance. Le film devrait être ensuite distribué dans toutes les salles de cinéma à travers la France. Voici une bonne nouvelle pour les fans de la série, surtout que les premiers retours sur le film sont bien meilleurs que pour Kami to Kami qui avait divisé les fans.

Fin avril, nous avions eu aussi l’annonce d’une nouvelle série Dragon Ball : Dragon Ball Super qui se déroulerait après les deux derniers films et avant le dernier chapitre de Dragon Ball (le 28e Tenkaichi Budokai). Le nouveau super vilain serait inédit. La diffusion commencera au Japon à partir du 5 juillet sur Fuji TV.

 

Je suis allée pour vous à Epitanime 2015 !

Comme quasiment chaque année depuis 1998, je me rends à Epitanime dans les locaux de l’école EPITA pour profiter de la convention la plus sympathique et bon enfant de la région parisienne. A vos micros, bienvenus dans le temple de la japanime, des jeux de rythme et des karaoke géants !

Compet DDR
La grande cour accueillait à nouveau l’écran géant avec ici la finale de Dance Dance Revolution
DSCF2430
Un très beau stand de goodies avec des produits Good Smile Company avec tout un lot de figurines Hatsune Miku
DSCF2431
Ce très beau stand sera aussi présent à Japan Expo avec encore plus de figurines collector !
DSCF2433
La compétition de BomberMan est un classique à Epitanime. Projection sur grand écran et 10 joueurs en même temps. C’est la version XXL !
DSCF2435
La partie rétro n’était pas en reste avec ici le très bon Aladdin sur Megadrive (j’ai beaucoup joué à ce jeu quand j’étais plus jeune, le niveau du tapis volant poursuivie par la lave me hante encore)
DSCF2436
Autre grand classique, les combats à Super Smash Bros ! Un best seller de la firme japonaise Nintendo
DSCF2439
Gros plus de cette année. Un coin photo avec des spots professionnels pour prendre les meilleurs photos des cosplayeurs.
DSCF2440
La zone du bas était cette année réservée aux fanzines. Pas de coup de cœur pour moi cette année cependant.

 

DSCF2442
Si vous allez au Japon, vous ne pourrez pas échapper aux Pocky (le nom japonais des Mikado). Un stand proposait un nombre impressionnant de parfum. Je suis bien évidemment repartie avec des Pocky au matcha.
DSCF2443
Des bonbons à foison étaient aussi à la vente.
DSCF2444
La pluie a fait un peu fuir les gens. Mais les activités continuaient tout de même sur la scène qui a été couverte pour l’occasion.
DSCF2445
Pas d’Epitanime sans cosplayeur
DSCF2446
Le Manga Café proposait un coin lecture et vente

 

DSCF2448
Les activités étaient nombreuses, même la nuit !
DSCF2449
Un petit quizz Evangelion organisé par l’association “Brigade SOS Francophone” (en référence à l’anime Suzumiya Haruhi no yūutsu datant de 2006)
DSCF2450
Je n’ai pas pu résister à un mochi au matcha. Délicieux. Je devrais en acheter plus souvent.
DSCF2451
On trouvait aussi de bonnes affaires dans le coin dépôt-vente.
Karaoke
Le karoke géant pour finir les deux jours et deux nuits de folie.

Comme la tradition le veut, on a terminé cette édition avec Tatakae Otaking! l’opening d’Otaku no Video et X de X-Japan du film X-1999.

Que retenir de cette édition ? Je l’ai trouvée moins fournie que les années précédentes mais vu les derniers turn-overs au niveau de l’association, et la non-tenue de l’événement l’an dernier, cette édition est une reprise en douceur. Il y avait finalement peu de stand sur les traditions japonaises et cette édition était très concentrée sur la japanime. Peu de boutiques mais beaucoup d’activités et un staff ultra motivé. J’y ai trouvé une excellente ambiance, comme à chaque fois. A refaire l’an prochain en espérant plus de stand !

Si vous voulez goûter à l’ambiance Epitanime, vous pouvez participer à leurs diurnes et nocturnes qui ont lieu toute l’année et dont je parlais déjà ici et . Et même si vous n’êtes pas un ancien élève ou un étudiant de l’école, vous pouvez adhérer à l’association en tant qu’externe en cliquant ici !

 

Je suis allée pour vous à Geekopolis 2015 !

Comme l’an dernier, s’est tenu le 23 et 24 mai, à Paris Expo de la Porte de Versailles, la convention Geekopolis. J’avais trouvé la convention d’une taille honorable l’an dernier alors qu’il ne s’agissait que de la 2e édition. Mais j’avais eu une déception avec la section Japon qui était assez petite face à la section Avalon (médiévale fantastique) et surtout Nautilus (Steampunk).

Logo geekopolis

DSCF2420
La zone Little Tôkyô…avec un pauvre Totoro en cage
DSCF2407
De l’artisanat japonais
DSCF2406
Des bijoux en chimiren (tissu kimono)
DSCF2401
Animeland, le magazine de référence de l’animation japonaise. On y trouvait un coin lecture et la possibilité d’acheter d’anciens numéros.
DSCF2399
Des figurines Gundam de très grande qualité
DSCF2397
Des produits dérivés, ici un poster en tissu de l’excellente série Psycho Pass saison 1
DSCF2387
L’atelier Paint Cake où on pouvait manger des macarons Totoro et des cupcakes Tri-Force
DSCF2426
On avait droit à de très beaux produits dérivés Sailor Moon pour la nouvelle série Sailor Moon Crystal lancée pour les 20 ans de la série d’origine.
DSCF2418
Il y avait bien sûr du cosplay. Ici une version du personnage de Lisbeth, la forgeronne de talent de la série Sword Art Online Arc 1. Série que je conseille, surtout l’arc 1.
DSCF2411
On trouvait également de belles figurines de collection. Ici Ôyama Toshirô de la série Chū Kaizoku Captain Harlock (Albator chez nous)
DSCF2410
Quelques articles traditionnels et en particulier des vêtements d’inspiration japonaise utilisant du tissu de kimono (chimiren)
DSCF2409
Un stand que j’adore !
DSCF2376
Beaucoup de cosplay Steampunk. Ils étaient en majorité lors du salon
DSCF2389
Oooh le beau macaron!
DSCF2394
Une belle zone de jeux de rôles et de jeux de plateaux.
DSCF2396
Des produits dérivés encore et toujours. Je suis moi-même repartie avec une belle figurine DBZ.
DSCF2404
J’ai trouvé aussi de la décoration en papier d’origami assez jolie
DSCF2416
Une reproduction des équipes de Captain Tsubasa ! (Olive et Tom chez nous)
DSCF2423
Des figu-art Salor Moon 🙂
DSCF2425
Des figurines DBZ également vu l’actualité chargée cette année sur la série.
DSCF2429
Une zone dédicace assez sympathique au couleur du manga français Save me Pythie d’Elsa Brants

 

Alors que faut-il retenir de cette édition ? Et bien c’est une bonne surprise ! Même si la zone Little Tôkyô est encore petite vis-à-vis des autres zones, le salon est bien plus grand. Les stands japonais étaient un peu décevants (peu d’artisanat) mais c’était nettement mieux que l’an passé.

La convention était aussi beaucoup mieux organisée : allées plus grandes, pas mal de zones de repos pour manger et s’asseoir (ce qui manque cruellement dans les conventions), des master class et des conférences dans des zones séparées, des sujets en table ronde avec d’excellentes thématiques.

Vous pouviez voir du Kamishibai (théâtre de papier japonais), un concert A Cappella de jeux vidéos du groupe Negitachi, un concours de cosplay, une conférence sur les Vilains de shônen nekketsu (développement du personnage de Végéta dans Dragon Ball), une conférence Entrepreneuriat Geek : comment financer vos projets ?, la Master Class : Dessine-moi un Yokai… Des activités assez originales et surtout pour tous les goûts.

En résumé, je suis agréablement surprise. La convention s’est nettement améliorée, et le fait d’avoir rencontré énormément d’amis otakus et geeks sur le salon, est signe que cette convention commence à se faire un nom dans le milieu. Elle deviendra sûrement un rendez-vous incontournable des conventions parisiennes si elle continue sur cette lancée. A noter aussi que le public est légèrement différent de celui de Japan Expo ou d’Epitanime, j’ai trouvé qu’il avait beaucoup de familles et que c’était assez conviviale. Vivement l’an prochain !