Kyary Pamyu Pamyu : quand les filles d’Harajuku se mettent à la J-Pop

Si vous êtes abonné à la newsletter, vous avez dû recevoir une info concernant le futur concert d’une chanteuse que j’adore : Kyary Pamyu Pamyu. Mais qui se cache sous ce look extravagant et ce prénom tellement original? Attention, la folie Harajuku va s’emparer de vous. Bonne humeur garantie !

Kyary
1- Au départ était une mannequin

A la base, Kyary n’est pas une chanteuse mais une mannequin !  Takemura Kiriko (竹村 桐子 – son vrai nom) commence sa carrière en 2009, en tant que blogueuse et mannequin pour deux magazines de mode très populaires : Kera et Zipper. Ces deux magazines traitent de la mode urbaine, et en particulier de la mode du fameux quartier d’Harajuku ! Superposition, mélange de matières et de motifs, transformation via le maquillage et les perruques, la mode d’Harajuku est excentrique et la jeune Kyary l’est aussi !

Zipper
Zipper
kera-magazine
Kera !

 

 

 

 

 

 

 

 

Son look est coloré, mignon (kawaii) et excentrique ! Elle décide de lancer une marque de faux cils et de participer à des défilés pour se faire remarquer alors qu’elle n’a que 16ans ! Elle décide de prendre un nom de scène : Kyary, qui est son surnom au lycée. Trouvant ce nom trop court, elle rajoute Pamyu Pamyu, une sonorité qu’elle trouve très mignonne. C’est le début d’une grande carrière.

2- Ses débuts dans la musique

Elle finit par se faire remarquer grâce à son sens créatif et enregistre deux singles en version dématérialisée. Mais c’est en 2011 que sa carrière décolle en s’associant à Yasutaka Nakata, un DJ japonais de musique électronique. Elle sort le single PON PON PON ! également en version dématérialisée avec Warner Music Japon. Mais elle tourne surtout un clip qui sera vu 50 millions de fois sur Youtube ! Ce clip reprend son esthétique et son style si particulier. Attention, le clip est totalement fou, mais c’est ça Kyary Pamyu Pamyu !

3- N°1 des charts au Japon

Suite à cette réussite, elle sort le mini-album “Moshi Moshi Harajuku”. Le succès continue et elle enregistre en 2011 son premier album studio “Pamyu Pamyu Revolution”, avec les chansons Tsukema Tsukeru et Candy Candy. Elle se classe alors plusieurs fois au Billboard Japan’s Hot 100s chart, l’équivalent du Top 50. Elle tourne à nouveau des clips au style inimitable et très personnel. Sa musique reste électro-pop et très enjouée. Les clips qui suivent sont également vus plusieurs millions de fois sur la toile, c’est la consécration !

 

Mais ce n’est que le début de l’aventure pour Kyary !

La suite très bientôt !

Matcha-et-Sakura

Bonjour à tous. Je m'appelle Sabine et ma passion du Japon a commencé en juillet 1993. Cela fait déjà 5 ans que j'étudie le japonais. J'ai créé ce blog pour vous faire partager mes bons plans, majoritairement sur Paris, étant parisienne pur jus, ainsi que pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur le Japon. Bonne lecture!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *