Les 5 choses fondamentales à savoir avant de se lancer dans l’apprentissage du japonais!

Vous êtes un vrai passionné du Japon! De vrais otakus pour certains d’entre vous! Mais là cela devient sérieux. Pour parfaire votre culture nippone, vous voulez vous lancer dans l’apprentissage du japonais…et là je dis: STOOOPPP! C’est bien beau de vouloir vous lancer dans l’apprentissage de cette magnifique langue mais voici les 5 choses impératives à savoir avant de vous lancer dans l’aventure:

Vous allez devoir en lire, des livres!

1- Le japonais est une langue difficile

Oui, je suis d’accord, c’est d’une banalité! Mais le problème c’est que comme 90% des gens vous avez appris comme langue à l’école l’anglais, l’allemand, l’espagnol, ou l’italien…Or le japonais est une langue qui ne fonctionne absolument pas comme nos langues européennes. Les logiques de constructions de phrases sont inversées, compter se fait de façon très spécifique, le vocabulaire est difficile à retenir car rempli d’homonymes, les degrés de politesse sont très importants…bref, vous n’aurez aucun élément de comparaison pour vous aider dans votre apprentissage. Vous allez devoir apprendre “autrement”.

2- Lorsque vous allez commencer, vous vous sentirez comme un élève de CP

Effectivement, on commence une langue comme l’anglais ou l’allemand, même si on ne comprend rien, au moins on peut lire et écrire. Point de tout cela en japonais! Vous vous retrouvez comme à l’âge de 6 ans, ne pouvant ni lire, ni écrire quoi que ce soit. Vous devez démarrer votre initiation au zéro absolu! C’est frustrant au départ mais quel plaisir ensuite de pouvoir lire hiragana et katakana (les deux syllabaires de bases appelés kana)! Malheureusement ce sentiment réapparait lorsqu’on commence à introduire les kanji (termes chinois), là on repart à la case départ…et là ce n’est pas 214 caractères à apprendre (liste complète des kanas, toute variante confondue) mais 2141 kanji à apprendre (pas de chance…il y a 3 ans..il n’y en avait “que” 1945). Bref, votre apprentissage de la lecture/écriture va durer des années.

3- Il est illusoire de vouloir apprendre cette langue seulement avec des méthodes “à la maison”

On ne compte plus le nombre d’otakus ou juste d’amoureux des langues à vouloir se lancer dans l’apprentissage du japonais avec des méthodes “à la maison” avec livres d’exercices, CD audio ou cours à distance. Je vous le dis tout net, il est totalement illusoire de vouloir apprendre une langue aussi complexe seul. Ces méthodes peuvent être un complément ou une méthode de révision tout à fait acceptable, mais la complexité de langue nécessite réellement l’aide d’un professeur au départ. On oubliera pas non plus la volonté de fer qu’il faudra avoir pour s’astreindre tous les soirs ou même une seule fois par semaine pour faire exercices et récitation de leçon. Je ne dis pas que cela n’est pas impossible, mais j’en ai vu plus d’un se lancer avec la meilleure volonté du monde et finir par abandonner après quelques semaines. Ne tombez pas dans ce piège!

4- Vous ne pourrez pas apprendre le japonais juste en regardant des animes et en lisant des mangas en VO

Vous êtes fou d’anime et de manga, et vous êtes prêts à tenter les VO. Problème: vous ne pouvez pas apprendre le japonais juste en lisant des mangas et en regardant des animes. Je le déconseille même fortement! Pourquoi? Pour une raison toute simple. Si vous apprenez le japonais sérieusement avec un professeur, vous apprendrez tout d’abord la langue à la forme “polie” de base, c’est-à-dire du vocabulaire et des formes grammaticales que vous pouvez utiliser avec tout le monde. Si vous utilisez animes et mangas, les personnages s’exprimeront et les situations seront majoritairement écrits à la forme  “neutre”, style qu’on utilise qu’avec des amis proches ou la famille. Bref si vous vous adressez à un japonais pour la première fois en style “neutre” au mieux vous passez pour un gros mal poli (on a pas gardé les vaches ensemble que je sache!) au pire vous allez vexer, voir choquer votre interlocuteur (même si on ne vous le dira pas…pour un japonais cela ne se fait pas!). Je garderai toujours en tête cette histoire racontée par une de mes professeurs qui a eu pour élève un jeune homme ayant appris le japonais en lisant les City Hunter (Nicky Larson en VF). Horreur quand il a ouvert la bouche! Son langage était fort peu châtié et il parlait comme un yakuza…de quoi faire fuir n’importe quel japonais! Alors rendez-vous service…gardez les manga et les anime pour plus tard quand vous aurez maîtrisé les degrés de politesse!

5- Cela va être long, coûteux et vous avez intérêt à avoir déjà un bon niveau d’anglais si vous voulez avoir un excellent niveau de japonais

Vu la complexité de la langue, oui votre apprentissage va être long, et coûteux …forcément…entre les livres, dictionnaires et les cours avec un professeur. Et passer un certain niveau (élevé il est vrai), vous aurez du mal à trouver de bons livres d’apprentissage du japonais en langue de Molière. Et oui! L’anglais sera peut être nécessaire pour les plus studieux d’entre vous car les meilleurs dictionnaires et méthodes n’existent parfois qu’en anglais. Mais je vous rassure, on commence à trouver de plus en plus d’ excellentes méthodes en français! Ne désespérez pas!

Alors avec tout ça, vous allez me dire: “Mais elle veut pas que je me lance en japonais celle là”! Que nenni! Le japonais est une langue fantastique et je ne peux que vous conseiller de vous lancer si vous aimez le Japon. De nouvelles perspectives vont s’ouvrir à vous et cette langue vous fera comprendre énormément de choses sur le mode de pensée japonais. Suivez donc mes conseils, évitez les pièges cités plus haut et je vous assure que vous ne regretterez pas de vous être lancé!

Matcha-et-Sakura

Bonjour à tous. Je m'appelle Sabine et ma passion du Japon a commencé en juillet 1993. Cela fait déjà 5 ans que j'étudie le japonais. J'ai créé ce blog pour vous faire partager mes bons plans, majoritairement sur Paris, étant parisienne pur jus, ainsi que pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur le Japon. Bonne lecture!

6 réponses à “Les 5 choses fondamentales à savoir avant de se lancer dans l’apprentissage du japonais!

  1. merci beaucoup pour ton article car j’envisageais sérieusement à apprendre le japonais et il est vrai que je ne savais pas trop comment m’y prendre… De plus, j’utilisais toutes les méthodes qui n’allaient pas et voyant que je n’avançais pas énormément, je me demandais où était le problème et comment y remédier… Maintenant je sais et désormais, j’étudierai le japonais en prenant en compte tes conseils

  2. Merci pour ton article! J’ai aussi cru que tu nous décourageais avec tous ces pièges haha, mais ce n’est pas ton but! 😀

    1. Je ne veux pas décourager les gens, mais bien leur faire comprendre que le japonais ne s’apprends pas comme l’anglais. 🙂 C’est l’une des langues les plus difficiles au monde, et cela demande beaucoup de motivation et de travail. Pour avoir appris l’anglais, l’espagnol et le chinois avant, le japonais reste pour moi le plus complexe. Mais quel bonheur de pouvoir comprendre ! Ayant un travail très prenant, je ne peux suivre que des cours du soir, 2h par semaine, donc la progression est lente et il faut rester motivée. Après une grosse journée de travail, il faut se donner du courage pour continuer à réviser et à faire ses devoirs. Beaucoup abandonnent. Il faut s’accrocher 😀

  3. Merci pour ces précieux conseils. Pour ma part, j’ai trouvé un correspondant japonais pour faire de l’échange linguistique mais je me rend compte que tu as totalement raison sur le fait que c’est illusoire d’apprendre seul. De plus en groupe, on reste motivé/soudé 🙂 Je vais donc tenter l’expérience en trouvant des cours sur Paris.

    Superbe blog au passage!

    1. Bonsoir Guillaume,
      Travailler avec un correspondant est déjà excellent. C’est ce que j’ai déjà fait pour améliorer mon oral. La difficulté est de trouver une personne avec un niveau équivalent en français pour que l’échange ne soit pas trop déséquilibré.
      Ne pas hésiter à regarder mes articles sur les cours disponibles sur Paris. En ce moment, je suis chez AAA. Bonne continuation!

  4. Point 3: on peut apprendre à la maison…un ami l’a fait, avec beaucoup, beaucoup, beaucoup de travail personnel…il est parvenu à JLPT 2… Après cela il a fait un an d’études au Japon (ou il est devenu traducteur anglais japonais).

    Par contre…c est le seul que je connaisse, qui a fait cela…
    beaucoup de travail, de motivation, c est invivable pour beaucoup…très dur de garder la motivation tout du long…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *