Dai Gyakuten Saiban – Les Tribulations d’un Japonais dans le Londres de 1900

Débutée en 2001 sur Game Boy Advance, la série de jeux vidéo Gyakuten Saiban / 逆転裁判 (“Volte- face au tribunal”) de CAPCOM, plus connue en Occident sous le nom Ace Attorney, s’est récemment dotée d’un nouvel épisode sur 3DS. Baptisé Dai Gyakuten Saiban: Naruhodō Ryūnosuke no Bōken /大逆転判 ‐成歩堂龍ノ介の冒険 (“Le grand volte-face au tribunal : l’aventure de Ryūnosuke Naruhodō”), cet épisode est en réalité une préquelle à la série principale. Aucune sortie en Occident n’a pour le moment été annoncée, ce qui est vraiment dommage car le jeu prend pour cadre le Japon de l’ère Meiji ainsi que Londres au début du XXe siècle.

DaiGyakuten_KeyArt

Gyakuten Saiban met en scène un jeune avocat de la défense nommé Ryūichi Naruhodō, alias “Phoenix Wright”, qui doit défendre ses clients au tribunal face à des procureurs plus ou moins véreux prêts à tout pour obtenir un verdict “coupable”. Le système judiciaire dépeint dans les jeux est une caricature du système japonais, tristement célèbre pour son taux de condamnation record et récemment éclaboussé de divers scandales relatifs aux conditions des interrogatoires et d’obtention des aveux. Mais si Gyakuten Saiban critique la justice japonaise, il le fait de façon déjantée et humoristique, au travers de personnages hauts en couleurs dont les noms sont souvent de savoureux jeux de mots.

Pour le créateur de la série, Shū Takumi, Gyakuten Saiban est surtout une déclaration d’amour aux romans policiers d’Edogawa Ranpo ou Arthur Conan Doyle, avec leurs intrigues capillotractées et pourtant toujours logiques. En tant que préquelle, Dai Gyakuten Saiban est d’ailleurs l’occasion pour Takumi de rendre un hommage direct aux écrits de Conan Doyle, puisque sa plus célèbre création, le fameux détective Sherlock Holmes, y apparaît.

DaiGyakuten_personnages

Dans Dai Gyakuten Saiban, le joueur incarne Ryūnosuke Naruhodō, ancêtre de Ryūichi et avocat comme lui. Ryūnosuke est envoyé à Londres pour se familiariser avec le système pénal britannique, et se retrouvera confronté à plusieurs affaires criminelles qu’il lui faudra dénouer avec l’aide de Holmes. Ryūnosuke est également secondé par l’assistante judiciaire Susato Mikotoba, une yamato nadeshiko (大和撫子), c’est à dire une incarnation de l’idéal de beauté féminin traditionnel dans la culture japonaise.

DaiGyakuten_decor

Mais si les personnages fictifs de Conan Doyle apparaissent dans le jeu, Shū Takumi fait également croiser à ses héros quelques personnages bien réels, à commencer par le grand romancier Sōseki Natsume, qui séjourna bel et bien en Angleterre entre 1901 et 1903. Lors de son apparition dans le jeu, Natsume est d’ailleurs flanqué d’un chat nommé Wagahai (“Moi”), clin d’œil à l’une des plus célèbres œuvres, le roman satirique Je suis un chat (Wagahai wa neko de aru / 吾輩は猫である).

DaiGyakuten_Soseki

Doté d’un très beau character design, de décors somptueux et d’une magnifique bande-son mêlant instruments japônais et violoncelle, Dai Gyakuten Saiban mériterait vraiment une sortie occidentale. Celle-ci permettrait au plus grand nombre de se plonger, aux côtés de Ryūnosuke et Sherlock Holmes, dans une époque fascinante, tant pour le Japon que pour l’Europe. Il ne nous reste qu’à espérer que Capcom fera les bonnes déductions…

Si vous ne jouez pas à la 3DS, vous pouvez toujours acheter le manga qui comporte des enquêtes inédites et qui est publié par Kurokawa:

Matcha-et-Sakura

Bonjour à tous. Je m'appelle Sabine et ma passion du Japon a commencé en juillet 1993. Cela fait déjà 5 ans que j'étudie le japonais. J'ai créé ce blog pour vous faire partager mes bons plans, majoritairement sur Paris, étant parisienne pur jus, ainsi que pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur le Japon. Bonne lecture!

Une réponse à “Dai Gyakuten Saiban – Les Tribulations d’un Japonais dans le Londres de 1900

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *