Six choses qui peuvent vous choquer au Japon

Et voilà ! Enfin de retour en France après deux semaines incroyables au Japon. Et pour un premier voyage, que d’émotions ! Nous y avons vu des choses incroyables..mais également des choses qui nous ont choqués ou agacés. Alors même si vous connaissez bien la culture japonaise “sur le papier”, voici les choses ce qui risque de vous refroidir et que vous devez savoir pour éviter le syndrome de Tôkyô.

Frères Elric

1- Japon ou le pays du gaspillage

Je suis une écolo convaincue, et arriver dans un pays comme le Japon connu pour ses forêts, ses parcs, son respect de la nature via la religion shintoïste, et ses règles de tri sélectif très strict, c’était un peu le rêve…et puis cela est vite devenu la douche froide. Le Japon c’est un peu de pays de la consommation à outrance, au même titre que les USA!!! Vous avez des emballages à foison, plusieurs couches de sac en plastique, non recyclables, pour vos achats. Tout ça dans le pays du furoshiki (art du pliage de tissu pour en faire un sac ou des paquets cadeaux)!! Il pleut? Pas de problème, on vous donnera un sac plastique pour mettre votre parapluie mouillé, sac que vous jetez en partant. Et ce sera le même manège dans chaque boutique à l’entrée et à la sortie. Vous faites 10 boutiques, vous avez utilisé en moins d’1h dix sacs plastiques pour quelques minutes d’utilisation. Multipliez ceci par le nombre de clients par jour…hallucinant!

2- On construit des centrales nucléaires pour rien!

On nous parle de l’arrêt des centrales nucléaires au Japon, mais quand on voit le gaspillage énergique sur place, on est d’autant plus en colère sur ce qui est arrivé à Fukushima. La ville de Tôkyô est saturée de néons et d’enseignes lumineuses, de bureaux allumés en pleine nuit alors que les locaux sont vides. Il n’existe aucune réglementation sur la pollution sonore, et on prends des décibels à n’en plus finir dans les boutiques et les salles de pachinko (victoire absolue pour le bruit et les néons gourmands en énergie dans ces dernières). Ils ne connaissent pas non plus l’heure d’été et d’hiver. Moralité, il fait jour à 4h du matin, et nuit dés 19h où vous allumez tout pour continuer votre journée. Des amis sur place nous ont pourtant dit qu’il y avait du mieux depuis la catastrophe, et qu’il y a moins de gaspillage énergétique, moins de choses allumées. Il y a donc une prise de conscience pour limiter la consommation d’énergie non fondamentale.

3- Comment attraper un rhume en 2 minutes chrono

Nous avons pris comme unique moyen de transport sur place le métro. Un véritable plaisir ! Presque un rêve tellement leur métro est efficace et bien conçu! Mais votre ennemi numéro 1 dans le métro, c’est la clim! Il fait très chaud en été au Japon, et dans ce cas, la clim est véritablement indispensable. Il faisait chaud lors de notre voyage, mais pas au point de mettre la clim comme nous avons dû la supporter sur place! Il fait 25°C dehors? Il fera 12°C dans le métro! Il fait 20°C après un jour de pluie, il fera alors 30°C en souterrain! Et la clim n’est pas que dans les trains. Vous en avez aussi sur le quai (imaginez l’efficacité de ce dispositif, vu que ce n’est pas isolé et que l’air part dans les tunnels). La soufflerie est à fond et vous attrapez froid très rapidement. Vous voyez des japonais avec un masque sur le visage pour ne pas donnez leur rhume au voisin? Ne cherchez pas, ils prennent le métro!

4- Perdu…vous avez dit perdu?

En faite, pour une première fois à Tôkyô, on a passé une semaine à visiter, et l’autre semaine… à se perdre. Tôkyô est la plus grande mégalopole au monde, et se diriger y est compliqué. Le problème ne vient pas de l’écriture. Les panneaux sont tous écrits en japonais et en romanji. Nous savions que le système des adresses au Japon était compliqué, mais on ne s’attendait pas à une telle galère. Presque 2heures à tourner à l’arrivée pour trouver notre hôtel, avec valises et plus de 15heures de voyage derrière nous. Les adresses fonctionnent par bloc, et vous avez souvent plusieurs numéros sur une adresse qui correspondent au numéro de construction du bâtiment. Il n’y a donc aucune logique dans les numéros. Sans compter qu’il y a peu de panneaux dans les rues et que les plans disponibles en ville ne sont pas dirigés vers le nord, mais se lisent du point de vue de celui qui regarde. Si on vous donne juste une adresse lorsque vous êtes au Japon, c’est qu’on veut être sadique avec vous. Demandez toujours comment se rendre à votre point de rendez-vous, et parlez en terme de station de métro et de points de repères facilement identifiables (boutiques, tours, temples…).

5- L’anglais? non je connais pas

Même si au début cela a été assez difficile, je suis bien contente d’avoir fait 4 ans de japonais. Les japonais parlent peu l’anglais. Dans les restaurants, il y a rarement des menus traduits. Cela peut donc poser des problèmes si vous suivez un régime alimentaire particulier, ou si vous faites des allergies. Je vous conseille fortement d’emmener avec vous un mini-guide de conversation pour pouvoir vous exprimer un minimum. Ne vous en faites pas pour autant. Les japonais sont très serviables et n’hésiterons pas à essayer de communiquer avec vous en anglais, ou de trouver quelqu’un qui pourra vous faire une traduction.

6- Oubliez le poisson

Nous étions déjà préparé avant de partir. Les restaurants à sushi ne se trouvent pas à tous les coins de rue au Japon. Le sushi reste un met de luxe. On espérait quand même manger des produits de la mer, en dehors du marché au poisson de Tôkyô. Nos amis sur place nous ont alors révélé l’horrible vérité : les japonais mangent peu de poissons contrairement à ce qu’on nous essaye de vendre chez nous en France. Vous vous retrouvez donc avec beaucoup de restaurants ultra spécialisés qui ne cuisinent que certains aliments. Vous risquez donc de tomber sur des restaurants ne faisant que du porc (une grosse majorité des restaurants que nous avons vu), que du poulet, que du canard…Mangez du poisson en dehors du sushi? On n’a pas réussi! Je vous conseille donc de noter un maximum d’adresse (enfin…avec plan et photos pour éviter de passer à côté) avant de partir, car cela peut vite devenir compliqué si vous êtes en groupe avec des goûts différents en matière de cuisine. Il parait qu’il existe des restaurants de faisant que du tofu. Vu qu’on a pas arrêté de se perdre, nous n’en avons trouvé aucun. Ce sera donc pour la prochaine fois pour nous!

Malgré ces points négatifs, je ne peux que vous conseiller de partir en visite là-bas. La beauté de ce pays ne pourra pas vous laisser indifférent. Et nous y avons adoré beaucoup de choses, mais ça ce sera pour un prochain article!

Matcha-et-Sakura

Bonjour à tous. Je m'appelle Sabine et ma passion du Japon a commencé en juillet 1993. Cela fait déjà 5 ans que j'étudie le japonais. J'ai créé ce blog pour vous faire partager mes bons plans, majoritairement sur Paris, étant parisienne pur jus, ainsi que pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur le Japon. Bonne lecture!

8 thoughts to “Six choses qui peuvent vous choquer au Japon”

  1. You seem judging from only facial aspects though it is inevitable for tourists, not residents.
    Vinyl bags which you are criticizing are almost recycled.
    Also, a few points, which can be used as a few Japanese Yens, are given if customers bring own bags or a few Japanese Yens are charged if customers do not bring own bags in order to promote reduction of vinyl consumption.
    As the result, Japanese energy efficiency is by far the best in the world.
    Concerning nuclear power station, only 1 of 54 is working now and new one will not be set up any more in Japan other than nuclear fusion station.

    1. Hello Ken.
      I just moved your comment under the appropriate article. I hope that you don’t mind. I know that my vision is from someone who was there for only two weeks, but severals things quite puzzled me during my stay. Here the complete story.

      In all the places we have been, we’ve never found shops as you described. The worst was the shops where we received double bags, plus tape to close the bag, plus extra new clean bags given by the seller. But what for? I don’t need all of this just to carry few goods. What a waste (もったいない)! I was quite confused…as I don’t use plastic bag myself in France because I use…furoshiki! You can imagine how surprised I was !

      I love the recycling system in Japan, and I really think that France has many things to learn from Japan on the subject. However, concerning plastic bags, before recycling, don’t produce ! To produce them pollutes and wastes energy for a product that will be used for only a few minutes (as the plastics bags for umbrella).

      I don’t criticize the Japanese energy efficiency, that I’m sure, is one of the best of the world. But I felt sorry that Japan has used nuclear power, if this was to waste energy to light up empty offices, put music that destroys your hears due to the high volume in pachinko halls, or light up ugly store signs. I was also suprised to see that Japan don’t use the summer/winter hour system. It was daylight at 5 a.m, but full dark at only 7p.m. This is a very simple system to save energy.

      Anyway, as a strong ecologist, that was the things that really surprised or chocked me. I’m sure that the experience is quite different depending on the personal value of the visitors. I think that I was also surprised, because all my friends that went in Japan before me, didn’t mention any of this. However, I really enjoy my stay and this strip strengthens my love of Japan. I will come back. This is for sure !

      Many thanks for your comment and I hope you will continue to read my humble blog. またね!

  2. yes , that is not ecology.
    but this summer , many Japanese did not airconditioner turn off, then 67 people dead by heat in Tokyo.
    You can say this is not ecological behavior?
    OK< I will study country energy efficiency of Japan and France.

    1. Well that’s a weird decision. Japan is so hot in summer…why having so much air conditionning in spring when it is not necessary and turns it off completly when it is so needed?? What surprised me so much was that the heat was ok in May, and the air conditionning was very strong. My husband was ill due to the low temperature inside the subway.
      Concerning death due to the heat, as we don’t use air conditionning massively in France (the temperatures are not as high as in Japan), 15.000 people died of the heat in 2003 due to a very hot summer.

      1. Oh, 15000 people dead without air conditioner. it is cool for ecology.
        Great French ecology mind!!
        Japan need no air-conditoner in 38C weather.

        I am wander why you look for only plastic bag?
        Did you come to Japan by foot?
        Did you walk around Japan?
        How is No plastic life ??

        So you do not say about French Oil/GDP efficiency.
        Why France use such Oil for making same GDP???
        Is this so wasteful, do you think so??

        Furoshiki- OH yes 1% people use that.

  3. I study energy efficient of Oil kg/GDP.
    Japan 1.0, France 1.8, it mean , produce same GDP, France make 1.8 times Oil than Japan.
    I also do not use car. only use train & bus. and foot.
    I do not know which is not ecology.
    And also many super market need money for plastic bag.

    OK, I learn more France eco.

    later.

    1. What I found not ecologic what the waste of light to due the absence of the summer/winter hour system, the plastic bags everywhere, the umbrella plastic bags, the strong level of music in shops and pachinko centers, the lights in empty offices or shops… It was surprising as Japan as a good reputation in France concerning ecology. There was a gap between what we’ve heard here in France, and the reality.
      I also do not have a car, I use public transport, use system of reduction of electricity and water at home, I’m a vegetarian, and eat mainly organic food. I also use furoshiko for shopping…a very japanese tool, don’t you think? I also wish to have in France the same recycling system as in Japan.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *