Les Utopiales à Nantes – les tables rondes du pôle asiatique (2/3)

En plus des différents stands et activités à suivre pendant les Utopiales, deux tables rondes pour le pôle asiatique se sont tenues.

Un très beau lieu pour accueillir les tables rondes et ses invités

1- City Hall : Quand le manga rencontre les pères fondateurs de la SF

La première table ronde accueillait Rémi Guérin & Guillaume Lapeyre, les deux créateurs du manga “City Hall”. Conçu par deux français, et publié chez Ankama, ce manga est le mix parfait de la BD asiatique et de la science fiction. En effet, “City Hall” dépeint une uchronie, dont les deux héros principaux ne sont pas moins que Jules Verne et Arthur Conan Doyle, deux écrivains qui ont largement marqué le roman d’aventure et de science fiction.

Dans l’univers de “City Hall”, le papier a le pouvoir de rendre vivant ce qui est écrit. Il devient donc, dans de mauvaises mains, une arme destructrice (arme de description massive ^^). 100 ans avant les événements de “City Hall”, les stocks mondiaux de papier sont détruits pour écarter toute menace, le papier n’existe plus et sa méthode de fabrication est perdue. Il ne reste que peu de stocks dans les coffres-forts des banques d’État qui s’interdisent de l’utiliser. Malheureusement, un criminel réussit à refabriquer du papier et s’en sert à des fins criminelles. La police de Londres décide donc de faire appel à Jules Verne, déjà auteur connu, et à son jeune assistant, Arthur Conan Doyle, pour résoudre ces crimes.

Inspiré de “La Ligue des Gentlemen Extraordinaires”,  pour le côté histoire, et de “Read or Die”, de “Full Metal Alchimist”, et de “Bakuman”, pour le style graphique, l’univers steampunk et uchronique de “City Hall” est très beau graphiquement. Malheureusement, le manque de respect de certains repères historiques, ou le look gravure de mode des héros, créent un manque de cohérence dans l’œuvre. Le manga a cependant eu pas mal de succès lors de ces Utopiales, les stocks des tomes 1 et 2, en vente sur place, sont partis très rapidement.

Voici une vidéo où les deux créateurs expliquent la genèse du projet.

 2- Aux origines de la création asiatique

La deuxième table ronde accueillait deux journalistes connus dans le milieu otaku: tout d’abord, Julien Pirou, journaliste pour IG Magazine, journaliste-animateur sur la chaine Nolife, Creative Designer chez Ubisoft et spécialiste du l’univers de Matsumoto Leiji; et ensuite Florent Gorges, traducteur, également journaliste-animateur sur la chaine Nolife, auteur de “L’histoire de Nintendo” et de l’ “Anthologie du Franponais”.

Ces deux journalistes ont partagé leur vues sur le processus de création des japonais, que ce soit dans l’univers de la littérature, du manga, du cinéma ou de la technologie. Aujourd’hui, le Japon influence énormément la France (en matière de BD, jeux vidéo, films, musiques…), mais dans les années 70-80, c’est le Japon qui est venu puiser son inspiration en Europe.

Voici une première vidéo de Florent Gorges sur la vision que l’on avait des japonais dans les années 70-80.

Voici une deuxième vidéo de Julien Pirou sur l’influence des œuvres occidentales sur le travail de Matsumoto Leiji (créateur d’Albator en VF, Captain Harlock en VO).

Ces deux tables rondes ont été très instructives, et nous pouvons remercier Morgan Magnin pour l’organisation de ces deux rendez-vous. Bientôt la suite de ces Utopiales avec la grande animation du dimanche: le concours de cosplay !

Matcha-et-Sakura

Bonjour à tous. Je m'appelle Sabine et ma passion du Japon a commencé en juillet 1993. Cela fait déjà 5 ans que j'étudie le japonais. J'ai créé ce blog pour vous faire partager mes bons plans, majoritairement sur Paris, étant parisienne pur jus, ainsi que pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur le Japon. Bonne lecture!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *