Mes 3 conseils pour s’inscrire au JLPT 2016

J’espère que vous avez bien profité de vos vacances car la rentrée est arrivée, et avec elle les inscriptions au JLPT : Japanese Language Proficiency Test! Il s’agit d’un examen de langue qui vous permet de valider votre niveau en japonais. Depuis 2010, il existe 5 niveaux : le niveau N5 étant le plus facile et le N1 étant le niveau le plus élevé. L’examen a toujours lieu à la même date en France : le 1er dimanche de décembre. Pour 2016, les pré-inscriptions sont ouvertes depuis le lundi 29 août. Il y a des changements depuis 2013 où j’ai passé le JLPT N5. A vos dossiers !DSCF0915

1- Ne pas oublier la période des pré-inscriptions

En France, plusieurs instituts vous permettent de vous pré-inscrire. Pour Paris, c’est l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales ou INALCO qui organise les inscriptions. Les pré-inscriptions sont toujours entre début septembre et mi-octobre. Pour 2016, elles ont commencé le 29 août et se terminent le 5 octobre. Pour vous pré-inscrire à l’examen, vous devez vous rendre sur leur site internet qui se trouve ici. Vous pourrez alors télécharger le dossier, et avoir accès au manuel explicatif pour remplir votre dossier. A noter que le prix de l’examen a augmenté. Il vous coûtera maintenant entre 70€ et 80€ (contre 65€ et 75€ en 2013), en fonction du niveau que vous désirez passer. Vous ne savez  pas quel niveau tenter cette année ? Vous pouvez faire leur mini JLPT sur leur site pour vous tester !
Vous êtes à Lyon ? Vous devez vous renseigner ici
Vous passez l’examen à Strasbourg? Vous devez aller sur ce site.
Vous êtes les premiers à passer le test à Bordeaux ? Pour vous, ce sera par là
 2- Suivre la procédure à la lettre

Pour s’inscrire au JLPT, il y a une procédure à suivre scrupuleusement au risque de ne pouvoir valider son inscription à l’examen. Cela se déroule en 3 parties :

  • Faire une pré-inscription par internet, en suivant les consignes du guide. Un mail de confirmation vous validera cette première étape.
  • Imprimer le mail de validation de la pré-inscription, rédiger un chèque et prévoir une enveloppe pour recevoir votre diplôme, et envoyer le tout avant la date limite (le cachet de la poste faisant foi) à l’adresse indiquée sur le site de l’institut qui organise l’examen.
  • Réception de la confirmation de votre inscription et de votre numéro de candidat, vers la fin octobre-début novembre par mail (il n’y a plus de confirmation d’inscription par courrier)

Vous devez bien garder en tête ces dates, car en cas de soucis sur votre dossier ou d’oubli par le centre d’examen, vous devez immédiatement recontacter l’institut auprès duquel vous vous êtes inscrit.

3- Ne rien oublier le jour de l’examen

Une fois que vous avez reçu votre validation d’inscription et votre convocation, le plus dur est fait. Mais le jour de l’examen, vous devez également suivre la procédure pour passer le test. Vous ne pouvez prendre qu’une liste limitative de chose avec vous lors des épreuves. Vous devez alors vous rendre sur votre lieu d’examen indiqué dans votre convocation. Bonne nouvelle pour les personnes en province, il y a maintenant des centres d’examens supplémentaires. Vous pouvez maintenant passer l’examen à Paris, Lyon, Strasbourg et maintenant Bordeaux ! (contre seulement Lyon et Paris en 2013)

Voici ce que vous devez emmener avec vous :

  • une pièce d’identité avec photo (carte d’identité ou passeport)
  • votre convocation à l’examen dûment remplie (le document appelé Test Voucher)
  • votre matériel d’examen autorisé : un crayon à papier et une gomme

Vous ne pouvez rien avoir d’autre avec vous pendant l’examen. Lorsque j’ai passé le JLPT N5, il n’était pas autorisé de garder trousse, taille crayon ou bouteille d’eau sur la table, tout doit être posé au sol et fermé dans un sac. Comme tout test de langue, les dictionnaires et autres aides sont interdits.

Pour 2016, l’examen est prévu le dimanche 4 décembre. Cette année je tente le JLPT N4 ! Et vous?

Bon courage pour vos inscriptions et rendez-vous en décembre pour les épreuves !

Matcha-et-Sakura

Bonjour à tous. Je m'appelle Sabine et ma passion du Japon a commencé en juillet 1993. Cela fait déjà 5 ans que j'étudie le japonais. J'ai créé ce blog pour vous faire partager mes bons plans, majoritairement sur Paris, étant parisienne pur jus, ainsi que pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur le Japon. Bonne lecture!

4 thoughts to “Mes 3 conseils pour s’inscrire au JLPT 2016”

  1. Bonjour ,suite à ce très bon article je me pose plein de question car en effet je me lance enfin dans l’apprentissage du nihongo par simple défi et je sais pas vraiment dans quoi je me lance ne connaissant personne qui le pratique.A ce que j’ai pu lire cela fait 5ans que vous étudiez je crois que vous avez obtenu le n5 alors je me demande donc si c’était par manque de temp et d’investissement ou simplement que le japonais est encor plus compliqué qu’il en a l’air…merci

    1. Bonjour Nicolas.
      Je viens de m’inscrire pour ma 6e année de japonais et pour le JLPTN4. J’ai passé le JLPT N5 au bout de 4 ans de cours. Je fais 1h30 de cours en petits groupes par semaine, et je travaille 15min de japonais par jour en moyenne, sans compter les devoirs (1h par semaine je dirais). Je ne suis pas étudiante, j’ai un travail à plein temps à côté. Je ne suis partie que deux fois au Japon, mais j’ai pu pratiquer mon japonais sur place (pas de guide ou de traducteur avec moi). Le japonais est pour moi la langue la plus difficile que je n’ai jamais apprise. Je suis bilingue français-anglais, j’ai appris de l’espagnol et du chinois, l’apprentissage des langues n’est donc pas une nouveauté pour moi. Aucune langue n’a été aussi difficile (chinois compris). Je ne peux toujours pas lire un journal, je peux suivre des programmes télé très simples et me débrouiller au quotidien. Je ne peux pas lire de manga. Je peux reconnaître environ 200kanji (il en faut 2000 au minimum pour lire la presse)
      Vous vous lancez sans prof, sans objectif particulier, vous irez peut être jusqu’à la leçon 20 du minna no nihongo (si vous survivez à la leçon 14) mais après il vous faudra une solide motivation pour continuer.
      Certains y arrivent en apprenant seuls, mais il vous faudra une discipline de fer. Vous pouvez vous reporter à mon article sur le sujet avant de vous lancer: http://matcha-et-sakura.com/les-5-choses-fondamentales-a-savoir-avant-de-se-lancer-dans-lapprentissage-du-japonais/
      Bon courage !

  2. Je passe le N1 à Bordeaux. Merci pour votre article, je ne savais pas que la pièce d’identité était obligatoire, je ne me souviens pas avoir présenté de pièce d’identité pour le JLPT à Tôkyô…
    Savez vous combien de temps cela prend d’avoir les résultats? Et aussi est-il possible d’avoir les résultats en ligne comme au Japon?
    Bonnes révisions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *