3 conseils pour bien s’inscrire au JLPT 2013

C’est officiel ! Je viens de terminer mon dossier pour passer le fameux JLPT : Japanese Language Proficiency Test. Il s’agit d’un examen de langue qui vous permet de valider votre niveau en japonais. Depuis 2010, il existe 5 niveaux : le niveau N5 étant le plus facile et le N1 étant le niveau le plus élevé. L’examen a toujours lieu à la même date en France : le 1er dimanche de décembre. Les inscriptions viennent de commencer, alors voici comment cela se passe ! DSCF0915

1- Une coordination par l’INALCO

En France, c’est l’Institut National des Langues et Civilisations Orientales ou INALCO qui organise les inscriptions pour ce grand test. Les inscriptions sont toujours entre début septembre et mi-octobre. Pour 2013, les inscriptions ont commencé le 2 septembre et se terminent le 15 octobre. Pour vous inscrire, vous pouvez passer par leur site internet qui se trouve ici. Vous pourrez alors télécharger le dossier d’inscriptions, et avoir accès au manuel explicatif pour remplir votre dossier. Tenter l’examen vous coûtera entre 65€ et 75€, en fonction du niveau que vous désirez passer.

2- Une procédure à respecter

Pour s’inscrire au JLPT, il y a une procédure à suivre scrupuleusement au risque de ne pouvoir valider son inscription à l’examen. Cela se déroule en 3 parties :

  • Remplir le dossier d’inscription avec un chèque et une enveloppe pour recevoir votre diplôme, et envoyer le tout avant la date limite qui est vers mi-octobre (le cachet de la poste faisant foi)
  • Réception  de la confirmation de votre inscription et de votre numéro de candidat, vers la fin octobre par mail, ou pendant la première quinzaine de novembre , par courrier si vous n’avez pas de mail (dans ce cas vous donnez une enveloppe supplémentaire dans votre dossier d’inscription)
  • Réception de votre convocation vers la mi-novembre par mail, ou pendant la première quinzaine de novembre , en même temps que votre confirmation d’inscription, si c’est par courrier.

Vous devez bien garder en tête ces dates, car en cas de soucis sur votre dossier ou d’oubli par le centre d’examen, vous devez immédiatement recontacter l’INALCO.

3- Le jour de l’examen

Une fois que vous avez reçu votre validation d’inscription et votre convocation, le plus dur est fait. Mais le jour de l’examen, vous devez également suivre la procédure pour passer le test. Vous ne pouvez prendre qu’une liste limitative de chose avec vous lors des épreuves. Vous devez alors vous rendre sur votre lieu d’examen indiqué dans votre convocation. Il n’existe que deux villes pour passer le test : Paris ou Lyon.

Voici ce que vous devez emmener avec vous :

  • une pièce d’identité avec photo (carte d’identité ou passeport)
  • votre convocation à l’examen dûment remplie (le document appelé Test Voucher)
  • votre matériel d’examen autorisé : un crayon à papier et une gomme (c’est tout!)

Vous ne pouvez rien avoir d’autres avec vous pendant l’examen. Comme tout test de langue, les dictionnaires et autres aides sont interdits.

Bon courage pour vos inscriptions et rendez-vous en décembre pour les épreuves !

Matcha-et-Sakura

Bonjour à tous. Je m'appelle Sabine et ma passion du Japon a commencé en juillet 1993. Cela fait déjà 5 ans que j'étudie le japonais. J'ai créé ce blog pour vous faire partager mes bons plans, majoritairement sur Paris, étant parisienne pur jus, ainsi que pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur le Japon. Bonne lecture!

12 réponses à “3 conseils pour bien s’inscrire au JLPT 2013

    1. Merci et bon courage pour l’examen. J’ai été reçu l’année dernière et j’avoue que la partie écoute a été assez dure. J’ai suspendu les cours actuellement et je reprendrais en avril pour passer ensuite le niveau 4.

  1. Je passe le JLPT 5 cette année! Il est possible de prendre un encas ou pas? Sur la table ou dans le sac?

    Bien rédigé, j’aurai juste rajouter un taille crayon dans la liste mais!

    1. C’est très restrictif. Les bouteilles d’eau sont à poser au sol, pas de taille crayon sur la table, ni de sac. Tout doit être mis au sol. Sur la table, juste le crayon et la gomme. Je n’avais même pas pu garder ma boite à lunette sur la table.

  2. Quand tu dis crayon de papier il faut également un stylo pour entourer quand le temps est fini ?
    Je veux passer le niveau 5 de ce diplôme mais j’ai peur d’essuyer un échec. As-tu des conseils de ce qu’il faut au moins savoir pour le réussir ?

    Car j’ai vu pleins de site qui montre un exemple d’exercice mais ça m’a l’air d’être que la partie submergé de l’iceberg (1/10 > 9/10) donc je m’attends à un truc de taré !

    1. Bonsoir Mickael. Non les règles sont très strictes. C’est crayon à papier exclusivement (critérium interdit), tout autre type de crayon ou stylo sont interdits, même pour le report des réponses dans la grille des réponses. Les stylos ont d’ailleurs été vérifiés avant l’épreuve pour mon cas. Les bouteilles d’eau devaient être posées au sol, et les tailles-crayons avec réservoir aussi. Je n’ai eu que mon crayon à papier et ma gomme pendant les épreuves.
      Pour ce qu’il faut réviser, il suffit de se reporter à mes articles ci-dessous :
      http://matcha-et-sakura.com/trois-choses-a-savoir-sur-les-epreuves-du-jlpt-n5/
      http://matcha-et-sakura.com/les-trois-points-indispensables-a-reviser-pour-le-jlpt-n5/

      Les épreuves sont très loin de la pratique quotidienne du japonais. C’est très académique. On peut très bien parler japonais mais louper son JLPT ! Et inversement ! Avoir un JLPT et avoir beaucoup de mal à s’exprimer. J’avoue que l’écoute est une épreuve assez difficile. C’est la dernière des épreuves et on est assez fatigué, le son n’est pas terrible, et les dialogues assez tordus, on peut vite se louper. C’est l’épreuve qui est, à mon avis, à réviser le plus. Les kanji est l’épreuve qui m’a parue la plus simple. C’est du par cœur. En grammaire, l’exercice des “étoiles” et des mots à remettre dans l’ordre pour former une phrase étaient assez durs. Pour faire plus simple, pour réussir son JLPT, c’est du bachotage, car il y a beaucoup de questions, et un temps très limité. Il faut apprendre par cœur et ensuite faire des examens blancs minutés. C’est ce que j’ai fait pour réussir mon JLPT N5.

  3. Salut! Alors si je comprends bien on peut s’inscrire qu’à partir de septembre jusqu’à octobre? Il n’y a pas deux dates (juillet et décembre)? Et es-ce-qu’il y a une durée de validité comme pour le TOEIC par exemple?
    Merci d’avance pour ton aide ^^

    1. Bonsoir Leslie,
      Il y a deux sessions par an mais pas en France. Pour nous, il n’y a qu’une session le premier dimanche de décembre et les inscriptions ne sont que sur une très courte période (septembre-octobre auprès de l’INALCO). Si on en a les moyens, il y a une session en juillet qui est organisée à Londres.
      Sinon, non ce n’est pas comme le TOEIC, le JLPT n’est pas un indicateur de niveau à un instant donné (la valeur d’un TOIEC ou d’un TOEFL ne s’évalue qu’avec le score obtenu) mais un diplôme valable à vie. Il faut noter aussi que c’est un diplôme très “académique”, il n’y a aucune épreuve d’oral au JLPT par exemple. On peut avoir un excellent niveau à l’oral en japonais et louper son JLPT, et avoir son diplôme mais très peu le parler.
      A très bientôt sur le blog

  4. Bonjour! J’ai lu quelque part (je ne sais plus sur quel site) qu’il fallait obligatoirement se pré-inscrire avant les inscription pour passer le test. Du coup j’aimerai savoir si c’est le cas et si oui comment il faut s’y prendre. Merci ^^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *