Quel manga est fait pour vous? Et lequel offrir à quelqu’un? – Partie 1: Enfants et ados

Il y a encore quelques années, lorsque j’étais encore une jeune otaku (fan de manga) dans un environnement hostile (comprendre les années 90, où la BD nippone n’avait pas bonne presse), il était difficile de se fournir en manga et de savoir lequel pouvait potentiellement me plaire. Heureusement depuis, les mœurs ont évoluées, les geeks et les otakus ont pris le pouvoir, et on peut trouver dans n’importe quelle grande chaine culturelle un rayon manga.

Mais arrivé dans la rayon, voilà qu’on se retrouve avec des appellations telle que: shônen (少年), shôjo (少女), seinen (青年), josei (女性), yaoi (やおい), yuri (百合 ) ecchi (エッチ)… Quel bazar pour le néophyte! Pas de panique! Chaque style décrit précédent est en faite une appellation qui permet de déterminer, quel type d’histoire ou pour quel public, un manga est destiné. Vous allez devenir un pro des catégorisations et vous éviterez de faire quelques impaires. Aujourd’hui, vous saurez tout sur les manga pour enfants et jeunes adolescents.

1- Kodomo (子供) – littérature enfantine

Oui, vous êtes choqués! Mais il existe bien des manga spécialement destinés aux jeunes enfants. Non, il n’est pas toujours question de super héros ou de robots géants dans les manga, le tout sans violence, ni petites culottes (les stéréotypes ont la vie dure). Les kodomo manga sont pour un public allant des tout-petits jusqu’à l’âge de 8 ans. C’est parfait pour la petite sœur ou le petit cousin, sans effrayer les parents.

Lecture conseillée :  Chi – une vie de chat (チーズスイートホーム – Chi’s Sweet Home) de Kanata Konami – 9 tomes publiés en France

2- Shônen (少年) – aventures pour jeunes adolescents

Le shônen est sûrement la catégorie la plus représentée dans nos rayons de librairie. Tout le monde a au moins déjà vu dans les grandes enseignes un manga de Dragon Ball. Les codes du shônen sont assez simples : un groupe de héros sont soumis à des épreuves et parviennent par leur amitié, leur détermination et leur courage, à dépasser leurs limites et à abattre tous les obstacles. Le public visé est assez large, mais on pourrait le situer entre 10 et 20 ans.

Veuillez cependant noter que certains shônen sont de vrais romans fleuves (52 tomes pour Dragon Ball, 62 tomes pour Naruto avec une publication toujours en cours depuis 13 ans!). Un manga shônen peut donc évoluer avec son public et ensuite devenir plus sombre ou pour un public adulte. Commencez donc toujours par choisir les premiers tomes, si vous devez offrir un shônen à un jeune adolescent ou à un pré-ado.

Les domaines décrits dans les shônen sont assez larges. Les histoires peuvent se dérouler dans le domaine du sport (Olive et Tom – Captain Tsubasa en VO), reprendre les codes des romans d’aventures (Fly – Dragon  Quest – Dai no daibōken en VO), les super héros dans un domaine fantastique (Les Chevaliers du Zodiaques – Saint Seiya en VO), le polar (Détective Conan – Meitantei Konan en VO)…

Les shônen sont plutôt pour un public de garçons, mais il n’est pas rare que certains titres plaisent également aux filles. Cela arrive surtout lorsqu’il s’agit de manga reprenant la thématique des comédies romantiques, comme par exemple Video Girl Ai.

Lecture conseillée : Hikaru no Go (ヒカルの碁) de Obata Takeshi – 23 tomes publiés en France (série terminée)
L’histoire se déroule dans le milieu du jeu de Go (jeu traditionnel japonais sur un damier avec des pierres blanches et noires). Ne vous fiez pas au thème qui peut sembler assez rébarbatif, le manga est juste génial et très prenant!

3- Shôjo (少女) – amourettes et magical girls pour jeunes filles

Les garçons ont le shônen, les filles ont le shôjo! Il s’agit du penchant féminin de la catégorie précédente. Le public visé va de la  pré-ado à la jeune adulte. Les thématiques sont également très larges : fantastique (Fushigi Yûgi), sport (Cynthia ou le rythme de la vie – Hikari no Densetsu en VO), comédie romantique (Fruit Basket), drame (Laura ou la passion du théâtre – Glass no Kamen en VO)…

Chez nous, la catégorie la plus connue est le domaine des Magicals Girls : ces petites filles qui peuvent se transformer en héroïne grâce à un artefact magique (style très populaire dans les années 80). Souvenez-vous! Gigi (Mahō no Princess Minky Momo en VO), Creamy, merveilleuse Creamy (Mahō no Tenshi Kurīmī Mami en VO), Susy aux fleurs magiques (Mahō no Aidoru Pasuteru Yūmi en VO), Vanessa et la Magie des rêves (Mahō no fairy Pelsia en VO)… Aujourd’hui, c’est Card Captor Sakura ou Chocola et Vanilla qui ont pris le relais.

Lecture conseillée: Georgie (ジョージィ!) de Izawa Mann et Igarashi Yumiko – 5 tomes publiés en France (série terminée).

Comme je suis super sympa, vous n’avez qu’à cliquer sur les images de l’article pour arriver directement sur une page vous permettant d’acheter directement les manga proposés sur Amazon. Rapide et facile pour vos achats de Noël*!

C’est tout pour cette semaine. Rendez-vous bientôt pour savoir quel manga offrir à des adultes!

* Cet article n’est pas sponsorisé (je ne touche aucune rémunération directe des éditeurs pour avoir parlé de ces publications), mais les liens vers ces produits sont affiliés, c’est-à-dire que je touche une petite commission sur ce que vous achetez. Pour vous, cela ne changera rien au prix, vous ne payerez pas plus cher, mais pour ce blog, cela signifiera beaucoup! En effet, cela permettra de financer de futures acquisitions qui pourront être critiquées sur ce blog. Alors n’hésitez pas!

Matcha-et-Sakura

Bonjour à tous. Je m'appelle Sabine et ma passion du Japon a commencé en juillet 1993. Cela fait déjà 5 ans que j'étudie le japonais. J'ai créé ce blog pour vous faire partager mes bons plans, majoritairement sur Paris, étant parisienne pur jus, ainsi que pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur le Japon. Bonne lecture!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *