Le Layering : avoir une belle peau de japonaise – Partie 1

Ce que j’envie énormément aux japonaises, c’est leur peau toujours impeccable. Au Japon, avoir une peau parfaite est une marque de respect envers les personnes qui nous entourent. Il faut que la peau soit matifiée, très pâle, diaphane, sans défaut, sans marque. Mission impossible pour nous occidentales ? Non ! Car les japonaises ont un secret pour avoir une peau aussi belle qui résiste aux méfaits du temps ! Elles utilisent la technique du layering ! Mais qu’est-ce donc ? Il s’agit d’une série de soins que les japonaises suivent scrupuleusement pour avoir un teint parfait. Voici comment cela se passe pour avoir une peau “sube sube” (toute douce) :

Peau geisha

1- Le massage démaquillant à l’huile

La phase n°1 du layering est un démaquillage à base d’huile. C’est la méthode la plus efficace pour enlever toute saleté de notre peau : pollution, sébum, maquillage, même waterproof ! Grâce à un massage scrupuleux avec une huile, la peau est débarrassée de ses impuretés, et permet une nutrition intense. Impossible pour les peaux grasses ? Pas du tout ! Les huiles de noisette ou d’argan sont idéales, même pour les peaux acnéiques.  Les japonaises utilisent des huiles bio, première pression à froid, de première qualité. Leur choix se porte en générale sur l’huile d’amande douce, de jojoba, ou de camélia.

2- Le nettoyage au savon doux

Pour la 2e phase, les japonaises utilisent un savon doux pour enlever l’huile et parfaire le démaquillage. Pour éviter de dessécher la peau, elles utilisent des savons surgras, au lait d’ânesse, au miel, ou sans savon. Encore plus japonais ? L’éponge de konjac : une éponge végétale écologique qui permet une exfoliation tout en douceur ! Après cette étape et le rinçage à l’eau claire, la peau est purifiée et prête pour les soins à proprement parlé.

3- La lotion tonifiante

Pour la 3e phase, on va appliquer au coton, ou encore mieux, vaporiser, une lotion hydratante et tonifiante. En fonction de la nature de la peau, on choisira des hydrolats de rose ou de fleur d’oranger, et même des vinaigres de lavande. Grâce à cette étape, on ressert les pores et on enlève le calcaire de l’eau de rinçage de l’étape précédente. Avouez qu’à ce stade, vous n’avez jamais eu une peau aussi nettoyée et purifiée !

4- Le sérum réparateur 

Nous arrivons ensuite à la phase 4. C’est maintenant que les soins commencent. Avant toute hydratation, les japonaises commencent par appliquer un sérum en fonction de leur besoin. Le sérum n°1 pour les japonaises : le gel d’aloe vera ! Anti-rides, cicatrisant, hydratant, entièrement naturel, disponible en bio, c’est le soin de prédilection. Grâce à des massages pour faire pénétrer le sérum, comme lors du massage à l’huile en phase 1, ce soin permet de réparer la peau, et de bien faire pénétrer les actifs de l’aloe vera. Il faut ensuite attendre quelques minutes, le temps que le sérum fasse effet pour arriver à la phase 5.

5- Le soin spécifique des yeux

Pour la phase 5, les japonaises s’occupent d’une zone très sensible et fragile : le contour de l’œil. Pour une japonaise, pas question de mettre n’importe quoi à cet endroit où la peau est la plus fine. Elles utilisent un soin spécifique pour le contour de l’oeil, et non une crème hydratante de base. Pas étonnant qu’elles aient une peau si rebondie avec aussi peu de rides ! L’hydratation est une des clés de la beauté de leur peau !

Intéressée par cette méthode ? Ce n’est que le début ! La suite dans mon prochain article !
En attendant, voici quelques exemples de produits que vous pouvez acheter en cliquant sur les images :

Huile démaquillante Pureté Divine de Cattier (certifié bio)

Savon doux au Calendula de Weleda

Éponge de Konjac à l’argile Rose

Hydrolat de rose de Damas de Mademoiselle Bio (certifié bio)

Pur Aloe – Gel Natif Bio Aloe Vera à 97% (certifié bio)

Soin défatiguant yeux de Phyt’s (certifié bio)

Matcha-et-Sakura

Bonjour à tous. Je m'appelle Sabine et ma passion du Japon a commencé en juillet 1993. Cela fait déjà 5 ans que j'étudie le japonais. J'ai créé ce blog pour vous faire partager mes bons plans, majoritairement sur Paris, étant parisienne pur jus, ainsi que pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur le Japon. Bonne lecture!

5 thoughts to “Le Layering : avoir une belle peau de japonaise – Partie 1”

    1. Je conseille des produits bio. N’hésitez pas à passer sur le site des boutiques Mademoiselle Bio. En sérum, rien ne vaut le gel d’aloe vera. Ensuite il suffit de choisir dans les produits yeux des marques bio comme Melvita, Weleda, Phyt’s, Florame, Lavera, Logona, So Bio Etic..en fonction de ce que vous voulez traiter.

  1. Bonjour,
    Vous dîtes que les japonaises utilisent de l’huile de camélia, mais laquelle ? Il en existe tellement : camellia sinensis (thé vert), camellia oleifera, camellia japonica,…(j’imagine qu’il s’agit de la japonica, mais je n’en suis pas sûre puisqu’ils utilisent énormément le thé vert…).
    Merci d’avance. (=^w^=)

    1. Bonjour Lynn-san
      J’utilise pour ma part l’huile végétale d’aromazone qui est du Camelia sinensis qui marche très bien aussi (mais qui vient de Chine, pas du Japon et c’est une cousine du Camellia Japonica). Au Japon, et surtout à Kyôto, c’est bien évidemment du Camellia japonica (appelé Tsubaki)
      Vous pouvez en trouver chez Fushi
      Celle que j’ai vu au Japon, c’était celle-ci 🙂
      Huile Tsubaki - Camellia Japonica

      1. Chère Matcha et Sakura,
        Merci beaucoup pour votre réponse. Ayant une peau incroyablement sensible, j’essaie de trouver un traitement adéquat pour la réparer. J’ai remarqué que la plupart des rituels de beauté japonais étaient très doux et donc avoir les produits spécifiques à ces soins est, je pense,une bonne chose. (Lynn qui raconte sa vie…)
        Encore merci pour votre aide. ^-^

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *