Bonne année! Oui mais…et au Japon?

kagamimochiJ’espère que vous avez bien profité de votre St Sylvestre car vous n’êtes pas les seuls à avoir faits la fête. En effet, après notre article sur Noël, voici ce qui se passe au Japon pour les festivités du nouvel an (oshōgatsu – お正月). Pour l’anecdote, le nouvel an est fêté le 1er janvier au Japon que depuis 1873, en se basant sur notre calendrier. Avant, c’est le calendrier lunaire qui avait cours, et le début d’année pouvait être entre janvier et février. Seule l’île d’Okinawa continue de fêter la nouvelle année avec le calendrier lunaire, tout comme la Chine, le Vietnam et la Corée dans le reste de l’Asie, et qu’on appelle chez nous Nouvel An Chinois.

1- Une fête en famille

Alors que Noël se fête en amoureux ou entre amis, la fête du nouvel an est sous le signe de la famille! C’est la fête la plus importante pour les japonais. Plusieurs jours sont fériés d’affilés, ce qui permet de partir quelques jours pour retrouver ses proches.. Les festivités commencent dés le 31 décembre où l’on fait le ômisoka (大晦日).

Vers 11h du soir, la famille se réunit pour manger ensemble les toshi-koshi-soba (年越しそば). Il s’agit d’un plat de nouille (les soba, à base de farine de sarrasin), représentant symboliquement une longue vie et un passage sans encombre entre l’année qui s’achève et l’année qui commence.

2- Visites aux temple shinto et bouddhiste

A partir de minuit, certaines familles iront au temple shinto ou bouddhiste pour prier et apporter la chance sur la nouvelle année. Les temples bouddhistes appelleront la population avec 108 coups de cloche appelés joyanokane (除夜の鐘), et représentant les 108 désires terrestres, dont l’être humain doit se défaire. La plupart du temps, les gens s’habillent avec leur plus beau kimono pour l’occasion.

Cette première visite au temple est appelé Hatsumôde (初詣). Sur place, les moines proposeront du toso (屠蘇), un saké aux herbes, qui est censé assurer une excellente santé pour l’année qui arrive. On en profite également pour acheter de nouveaux talismans protecteurs appelés omamori (お守り) pour la nouvelle année, en rapportant ceux de l’année précédente pour que ceux-ci soient brûlés au temple.

3- C’est relâche, c’est férié pendant plusieurs jours!

Les japonais ont peu de vacances, alors le début d’année est une vraie fête avec ces jours fériés ! En effet, la plupart des gens ne travailleront pas entre le 29 décembre et le 3 janvier. C’est une période où l’on en profite pour faire le “ménage” de l’année qui s’achève. On nettoie sa maison des impuretés de l’année avec l’ōsōji (大掃除)(une sorte de grand nettoyage de printemps), on paye ses dettes, et on règle les affaires en cours pour débuter la nouvelle année sur de bonnes bases.

On en profite aussi pour décorer les maisons avec des décorations traditionnelles comme le kadomatsu (門松) (pin placé devant le seuil de la maison et représentant la longévité et la bonne santé). A placer avant le 27 décembre, pour ne pas contrarier les dieux!

4- Cadeaux pour tous le monde!

Un peu comme Noël, on s’offre des cadeaux pour la nouvelle année. Le cadeau le plus connu est l’otoshidama (お年玉). Il s’agit d’une enveloppe thématisée contenant des étrennes pour les enfants. Les otoshidama sont offerts par les parents et les grands-parents aux enfants jusqu’à ce qu’ils soient majeurs(vers 20/21 ans). Ensuite, les grands “enfants” offriront des otoshidama aux autres enfants de la famille, et ainsi de suite.

Il n’est pas rare que les adultes s’offrent également quelques présents, tel que les oseibo (お歳暮 ) qu’on offre aux personnes nous ayant aidés pendant l’année. Mais, c’est surtout avec les repas de fin d’année que les adultes vont être gâtés. Les osechi (お節料理) sont les mets que l’on consomme pour la nouvelle année. Il s’agit de mets raffinés ou de sushis, qui sont contenus dans de magnifiques boites appelées jūbako (重箱). Un régal pour les yeux et le ventre.

5- Meilleurs vœux!

La nouvelle année ne peut pas commencer convenablement sans carte de vœux! Les nengajô (年賀状) sont des cartes qu’on s’envoie pour garder des liens avec des gens ne se voyant pas souvent. Il faut que la carte soit envoyée courant décembre pour arriver le 1er janvier! Un frais timing d’horloger! Il faut savoir que la poste japonaise édite également des cartes permettant de jouer à une grande loterie nationale, et ainsi  gagner de beaux cadeaux!

Attention cependant avec les vœux de début d’année. Si une famille a connu un deuil dans l’année qui vient de s’achever, il est de bon ton de ne pas envoyer de carte par respect pour le défunt.

Vous voilà au fait de ce qui se passe en ce moment au Japon pour la nouvelle année.

Nouvel année

Matcha et Sakura vous souhaite une joyeuse année, à vous, vos familles et vos amis! Et comme on dit au Japon : 明けまして おめでとう (Akemashite Omedeto! Bonne année!)

Matcha-et-Sakura

Bonjour à tous. Je m'appelle Sabine et ma passion du Japon a commencé en juillet 1993. Cela fait déjà 5 ans que j'étudie le japonais. J'ai créé ce blog pour vous faire partager mes bons plans, majoritairement sur Paris, étant parisienne pur jus, ainsi que pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur le Japon. Bonne lecture!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *