Les 5 erreurs à ne pas commettre lorsqu’on apprend le japonais !

Cela fait 4 ans que je fais du japonais et ce n’est pas tous les jours faciles. En dehors du fait qu’on doit tout revoir, écriture et lecture comprises, on est quand même face à une langue qui fonctionne à l’opposé de ce que nous connaissons. Mon premier article parle d’ailleurs des “bizarreries” que vous allez rencontrer lors de votre apprentissage. N’étant pas étudiante de japonais à plein temps, j’ai essayé de travailler sérieusement mes cours et mes devoirs, mais sans trop savoir quelle méthode de travail adopter. Je m’aperçois maintenant que j’aurais dû faire certaines choses autrement. Voici donc les 5 erreurs que vous devez éviter lorsque vous apprenez le japonais.J'apprends le japonais

1- Ne pas apprendre TRÈS régulièrement son vocabulaire

Erreur monumentale de ma part. Je pensais que comme l’anglais (ahahah naïve que j’étais), je pourrais intégrer le vocabulaire au fur et à mesure, même si je n’avais réussi à connaître tout le vocabulaire de la leçon précédente. Je pensais que ça finirait bien par rentrer. Sauf qu’en japonais, l’orthographe est parfois hasardeuse (surtout au niveau des termes en katakana), le vocabulaire est rempli d’homonymes, et impossible de se raccrocher à un mot connu, ou à un moyen mnémotechnique. Ce sera du par cœur et de la révision, et c’est tout ! Vous n’aurez pas le choix. Astreignez-vous à revoir votre vocabulaire le plus souvent possible. Si vous ne le pratiquez pas au quotidien, vous oublierez (et confondrez) tout !

2 – Ne pas se faire de fiches de révisions sur les verbes et les adjectifs

Les verbes et les adjectifs se conjuguent en japonais. Mais il n’y a pas que la conjugaison, il y a aussi le degré de politesse. Ainsi, vous allez devoir apprendre à transformer les verbes en fonction du contexte, de la personne à qui vous parlez, et du temps. Cela fait beaucoup de forme à apprendre, même si certaines sont des combinaisons. Il y a 3 groupes de verbes avec des formes plus ou moins régulières. Vous pouvez ajouter à cela le fait que certains adjectifs se comportent de la même façon, qu’il existe deux groupes d’adjectifs, et que ceux-ci ne se conjuguent pas pareil. On finit vite par se mélanger les pinceaux. Un seul conseil dans ce cas : faites vous des fiches pour vous y retrouver !

3- Acheter un dictionnaire dans l’ordre alphabétique européen

Celui qui fait ça n’a plus qu’à aller se flageller en place public ! Quand vous apprenez vos kanas, vous devez apprendre le syllabaire dans l’ordre : A, I, U, E,O, KA, KI, KU, KE,KO…etc Pourquoi ? Parce que vous aurez l’air fin en ne retrouvant rien dans un dictionnaire japonais-japonais, si vous cherchez un livre en librairie, ou un CD en boutique. L’ordre de classement japonais n’a rien à voir avec le notre. Rendez-vous service : prenez un dictionnaire dans l’ordre japonais, il n’est jamais trop tôt pour s’y mettre ! Grâce à l’apprentissage de l’ordre de classement japonais, je peux m’y retrouver dans les rayons d’un magasin, lire un catalogue, consulter un dictionnaire, ou trouver ma chanson dans un listing de karaoké (oui je sais, c’est totalement indispensable).

4- Apprendre les kanji sans les intégrer dans un mot

Voici ma plus belle boulette en la matière (oui, j’ai honte). Au début j’apprenais juste le tracé, la prononciation en version japonaise (kun) et en version chinoise (on), ainsi que la traduction. TOUT FAUX ! Les versions”kun” des kanji sont faciles à retenir car il s’agit du caractère dans son sens premier, c’est du vocabulaire simple la plupart du temps. Mais pour retenir la lecture “on”, c’est le type de lecture lorsque deux kanji se suivent, ne pas intégrer le caractère dans un mot n’a pas de sens. C’est comme si au lieu de retenir un mot de vocabulaire, vous n’appreniez qu’une syllabe. Cela n’a pas de sens, c’est inutilisable et on ne retient pas mieux. Je vous conseille donc fortement d’apprendre pour chaque kanji, un mot avec une lecture “kun” et un mot en lecture “on”. Cela vous permettra ensuite d’intégrer ses nouveaux kanji dans des phrases plus rapidement, et d’élargir votre vocabulaire.

5- Ne pas s’entraîner à l’écoute

Le plus difficile pour moi, ce sont les exercices d’écoute ! Cela va trop vite, je ne reconnais rien, et au final je ne comprends pas lorsqu’on me parle. Le mieux est d’acheter CD et DVD et de se les passer en boucle dans votre lecteur MP3. J’avoue que ce dernier point varie selon les personnes. Si vous apprenez le japonais sur place, vous n’aurez pas à gérer ce problème. Mais j’ai remarqué que mes camarades de classe avaient, en générale, les mêmes difficultés que moi dans ce domaine. Pour ce qui concerne l’écoute d’anime et de chanson de J-pop, attendez d’avoir étudié le style neutre avant de commencer. Le vocabulaire étant différent du style poli de base, qui est celui que vous apprenez en premier, vous ne comprendrez pas grand chose.

Avec ses quelques points, vous devriez bien vous en sortir.

Bon courage! がんばって! (Ganbatte)

Matcha-et-Sakura

Bonjour à tous. Je m'appelle Sabine et ma passion du Japon a commencé en juillet 1993. Cela fait déjà 5 ans que j'étudie le japonais. J'ai créé ce blog pour vous faire partager mes bons plans, majoritairement sur Paris, étant parisienne pur jus, ainsi que pour répondre à toutes les questions que vous pouvez vous poser sur le Japon. Bonne lecture!

3 réponses à “Les 5 erreurs à ne pas commettre lorsqu’on apprend le japonais !

  1. en gros, apprendre le Japonais sur Rosetta Stone ne me servira pas du tout *_*’ !!! C’est quoi cette langue hasardeuse avec des kanjis, des katanas, des haragiris et consors ?! Ils pouvaient pas se concentrer avant de pondre leur langue ?! J’abandonne

    1. Bonsoir René.
      Allons Allons…il ne faut pas désespérer. Bon il est vrai que le japonais est l’une des langues les plus difficiles à maitriser. Il faut donc être sûr de sa motivation avant de se lancer, car le travail sera conséquent. Avant de commencer par des méthodes payantes, pourquoi ne pas se reporter à mon article sur les sites gratuits aidant à l’apprentissage du japonais ? Vous pouvez le retrouver ici : http://matcha-et-sakura.com/trois-sites-pour-vous-aider-en-japonais/
      Vous pourrez ainsi tester votre motivation et voir si la difficulté vous convient. Si vous voulez toujours vous lancer, vous pourrez ensuite prendre des cours payant ou faire des échanges avec des japonais.
      Bon courage dans votre apprentissage !

      1. Merci pour le lien avec les sites gratuits aidant à l’apprentissage de cette langue ^^ On va dire que je vais m’aider de ceux-ci en plus de Rosetta Stone que le père noël m’a offert gratuitement 🙂 [ils sont fous, vendre un logiciel à 400$ *_*’ quand on a pas de millions d’€ en banque, on se sert comme on peut là où on peut] ! Beau site au passage, bonne continuation 😉

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *