Les 3 meilleures librairies japonaises de Paris !

Ce classement n’engage que moi, mais j’ai trois adresses que j’adore lorsque je dois me fournir en livre en japonais, ou en manga. Toutes les 3 sont dans le quartier japonais bien évidemment. Ce sont de véritables mine d’or, alors n’hésitez pas à y faire un tour !

DSCF0322

1- Junku

Voici THE librairie japonaise de Paris. Ici vous trouvez..TOUT ! On passera par les magazines japonais, des livres pour apprendre la langue, des livres de cuisines, un rayon enfant, des romans…le tout en japonais ! Au sous-sol, c’est le rayon manga et papeterie qui est juste magnifique ! Ouverte depuis 1977, les japonais expatriés viennent se fournir chez eux. Les prix sont assez élevés à cause des frais de douanes, mais on y trouve de très belles choses.

JUNKU
18 rue des Pyramides, dans le 1er à Paris
Métro : Pyramides (Lignes 7 ou 14)
Du lundi au samedi de 10h00 à 19h00
Site : http://www.junku.fr/fr/index.php

2- Book off

Voici une adresse incontournable lorsqu’on ne veut pas se ruiner. Book off, c’est de occasion exclusivement, sauf que tout est dans un excellent état, comme neuf ! J’y vais souvent pour des livres de cours et surtout pour les CD de musique. Vous pouvez également faire une commande en magasin si vous ne trouvez pas votre bonheur sur place.

BOOK OFF OPERA
29 rue St Augustin, dans le 2e à Paris
Métro : Auber-Opéra (RER A, Lignes 3, 7 et 8) Quatre-Septembre (Ligne 3)
Du lundi au samedi de 10h00 à 19h30
Site : http://www.bookoff.co.jp/fr/index.html

Edit 2015 : Book Off a fermé sa boutique japonaise fin 2015, la boutique française d’Opéra est toujours ouverte et continue de proposer quelques produits japonais à prix cassé. Plus d’infos ici.

3- Komikku

Autre adresse que j’adore ! J’y vais pour ses manga et son rayon livre de cuisine. Très bonne ambiance, on y trouve régulièrement des dédicaces d’auteurs connus dans le milieu. La boutique a maintenant 5 ans et j’adore toujours y retourner. La librairie a également un joli petit rayon bento. A voir !

KOMIKKU
61 rue des Petits-Champs dans le 1er à Paris
Métro : Pyramides (Lignes 7 ou 14)
Du lundi au samedi de 10h30 à 20h00
Dimanche de 12h30 à 19h00
Site : http://www.komikku.fr/

Si vous connaissez d’autres librairies sur le thème du Japon qui valent le détour, n’hésitez pas à laisser vos meilleures adresses en commentaire !

Les bonnes manières : 5 choses à ne pas faire lorsqu’on est au Japon !

Vous vous souvenez de mon article sur le livre “NAAN DE ?! Les tribulations d’une Japonaise à Paris” contant les déboires d’une japonaise découvrant la France. Plusieurs comportements l’avaient choquée lors de son arrivée chez vous. Vous de votre côté, vous êtes surexcité à l’idée de partir au Japon, et votre séjour est pour bientôt. Et bien pour ne pas être traumatisé en arrivant là bas, et ne pas choquer les japonais que vous allez rencontrer, voici 5 choses à ne pas faire sur place !

naaande

1- Planter ses baguettes à la verticale dans votre bol de riz

Un grand classique ! Vous êtes au restaurant en train de manger, et voilà que pour poser vos baguettes, vous ne trouvez rien de mieux que de les planter dans votre bol de riz blanc à la verticale. Et bien cela est très mal vu ! Planter ses baguettes ainsi rappelle les bâtons d’encens que l’on met dans les offrandes….aux morts. Inviter la mort à sa table n’est pas très recommandé dans un pays très superstitieux. Le mieux est de les poser sur un repose-baguette ou les poser jointes en travers de votre bol.

2- Se moucher en public

Les japonais ne sont pas très à l’aise avec les bruits corporels…dont se moucher. Là j’avoue j’ai un peu de mal, car au Japon, comme on ne peut pas se moucher dans les lieux publics, il est de bon ton de…renifler…en permanence. Un cauchemar en hiver quand vous avez droit à une symphonie de reniflements dans le métro. Si vous devez vous moucher, faites le aux toilettes ou de retour dans votre chambre d’hôtel. Oui je sais, ça va être dur pour ceux sensibles au rhume des foins.

3- Manger en marchant

Le repas est sacré au Japon. Autant vous avez toute une tradition du casse-croute à emporter avec soi (les fameux bento), autant il est mal poli de manger en marchant. Ne vous méprenez pas ! Les plats à emporter sont partout, mais pour pouvoir vous sustenter, vous bénéficiez d’un nombre incroyable de coins pique-nique et de parcs pour vous installer. Les séances shopping, un sandwich à la main, vous pouvez oublier., un repas se consomme assis.

4- Remplir sa coupelle à ras bord de sauce soja

Vous voulez déguster des sushis dans une petite échoppe et on vous sert une coupelle pour la sauce soja, du gingembre mariné et du wasabi pour faire votre préparation. Une fois la bouteille de sauce soja posée (醤油, shôyu), vous remplissez votre coupelle à ras bord. Quelles mauvaises manières ! La sauce soja a longtemps été un produit de luxe, il faut donc mieux remplir sa coupelle très modestement et se resservir plusieurs fois si besoin. De plus, tremper complètement son sushi dans la sauce risque de le “défaire”. Cela dénotera donc, en plus, votre méconnaissance flagrante de la manière de manger comme il se doit des sushis. Vous êtes grillé. :p

5- Se laver dans le bain

Je sens que j’en laisse plus d’un perplexe. Les japonais sont très à cheval sur l’hygiène mais ils ne se lavent pas dans le bain ? Comment est-ce possible !!!??? Tout simplement parce que le bain japonais (お風呂, o-furo) n’est pas fait pour se laver, mais pour se détendre. La règle est de se laver le plus soigneusement possible avant, souvent dans une salle de bain entièrement carrelé, avec un petit banc et des bassines. On se savonne et on se rince avec un pommeau de douche, pour ensuite aller dans une baignoire très profonde, où l’on partagera l’eau du bain avec d’autres personnes. Autant dire que tout le monde doit être bien lavé avant de profiter du bain, au risque sinon de gâcher l’eau pour tout le monde ! Il faut d’ailleurs savoir qu’il y a une “étiquette” précise pour profiter des bains publics japonais (銭湯, sentô), ainsi certains sont interdits aux étrangers pour éviter les “incidents” diplomatiques.

Voici donc 5 grandes classiques à respecter au Japon. Il en existe bien d’autres ! Sûrement pour un prochain article ! 😉

OTO ou comment se mettre à la J-pop avec votre télé !

J’ai déjà fait quelques articles sur la J-pop mais le sujet est très très vaste ! Alors pour se plonger encore plus rapidement dans le monde de la J-pop, il y a une émission incontournable : OTO (son en japonais).

OTO

L’émission existe depuis la création de la chaine Nolife en 2007, et a déjà plus de 220 numéros ! OTO est en faite une rubrique de 10 minutes qui passe le jeudi, dans l’émission 101% qui commence à 19h00.

De quoi parle-t-on dans OTO ? Voici le programme :

  • La liste des concerts de J-pop et parfois de K-pop (pop coréenne) partout en France et en Belgique
  • Les releases (sortie d’album et téléchargements légaux)
  • Les topics (les potins sur les groupes)
  • Les tie up (sortie de single servant de générique de séries ou pour des publicités)
  • Les pick up (album ou single qui vient de sortir au Japon)
  • Des interviews de groupe
  • Les nouveaux clips qui passeront sur la chaine

Les rubriques ne sont pas toutes présentes à chaque émission. Les sujets peuvent tourner d’une semaine sur l’autre en fonction de l’actualité.

Mais pour moi, le gros point fort de l’émission est sa présentatrice : Caroline Segarra! Diplômée de l’INALCO (en japonais bien sûr! ) et fan absolue de J-pop, Caroline a commencé la carrière sur les ondes radio, où elle parlait déjà de J-pop, avant d’arriver à Nolife. Énergique et passionnée, Caroline anime l’émission depuis sa création. Vous pouvez la suivre sur son blog où elle donne plein d’infos sur la Jpop. Ça se passe ici !

Caroline
Caroline Segarra – présentatrice d’OTO

Envie de suivre l’émission ? Vous pouvez regarder OTO sur les box ADSL listées ci-dessous ou sur leur service (payant) Nolife Online.

Regarder Nolife

Le Layering : avoir une belle peau de japonaise – Partie 2

Suite de mon article sur le layering ! Après la phase n°5 sur le soin spécial yeux, voici les derniers soins et les conseils au quotidien.

Geisha 2

6- Les crèmes de jour/crèmes de nuit

Après le soin spécifique pour le contour de l’œil, il faut hydrater le reste du visage. Là, le choix se fait en fonction de son type de peau. La règle : prendre des soins de qualité. Dans le layering, on met deux fois par jour de la crème, il faut donc bien la choisir. Les meilleures crèmes et soins hydratant pour les japonaises ? Les crèmes bio, celles à base de karité, les huiles végétales première pression à froid. Tout comme le démaquillage à l’huile, la crème doit s’appliquer avec un massage minutieux pour activer les principes actifs de la crème et défroisser la peau. Avoir une crème spéciale nuit n’est pas obligatoire.

7- Le soin hydratant pour les lèvres

Voici enfin la dernière étape quotidienne ! Oui vous avez bien compté ! Les japonaises font deux fois par jour un soin complet pour leur peau en 7 étapes et avec 7 produits différents ! Pour finir, les japonaises font un soin souvent mis de côté par les européennes : l’hydratation des lèvres ! Comme le contour de l’œil, la peau autour de la bouche est fine et sensible, elle se ride facilement. En plus de l’hydratation du reste du visage, les japonaises ne font pas l’impasse sur un soin hydratant pour les lèvres. Que cela soit en stick, en pot, coloré ou parfumé, tout comme les autres produits, votre soin doit être de qualité. L’idéal ? Le beurre de karité (encore une fois !) et la cire d’abeille.

8- Les soins matifiants

Voilà la peau prête pour être maquillée ! Elle a été purifiée et nourrie. Mais le travail n’est pas encore terminé ! Un élément fondamental pour avoir une belle peau selon les japonaises est d’avoir une peau matifiée et sans aucune brillance. Pour cela, les japonaises sont très friandes du papier de riz. Ce sont de petites feuilles à tapoter sur le visage pour enlever toute brillance. Très pratique, elles permettent de matifier sans enlever le maquillage. Autre astuce : les masques matifiant à base de farine de riz et de lait. Souvent fait maison, ces masques matifient sans dessécher la peau.

9- Les derniers conseils

Enfin pour les derniers conseils, voici les trois dernières astuces pour avoir une belle peau de japonaise :

  • Jouer à cache-cache avec le soleil, car les japonaises l’évitent en toute circonstance ! Ennemis de la peau, elles font tout pour éviter les UV : écran total, t-shirt à manches longues, ombrelles et chapeau. Sans basculer dans la paranoïa, il vaut mieux bien se protéger du soleil, pour éviter rides et cancer de la peau.
  • Les bains de vapeur, rien de mieux pour déboucher les pores, encore mieux s’ils sont faits avec des huiles essentielles pour purifier les peaux difficiles.
  • Les masques visages et les exfoliations douces au moins 1 fois par semaine pour faire des soins plus profonds.

Voilà ! Vous connaissez tout du layering ! Et pour compléter vos connaissances, et appliquer la même technique à vos cheveux, voici un livre fantastique sur le sujet. Vous n’avez qu’à cliquer sur l’image pour vous le procurer !

Layering : secret de beauté des japonaises d’Elodie-Joy Jaubert

Le Layering : avoir une belle peau de japonaise – Partie 1

Ce que j’envie énormément aux japonaises, c’est leur peau toujours impeccable. Au Japon, avoir une peau parfaite est une marque de respect envers les personnes qui nous entourent. Il faut que la peau soit matifiée, très pâle, diaphane, sans défaut, sans marque. Mission impossible pour nous occidentales ? Non ! Car les japonaises ont un secret pour avoir une peau aussi belle qui résiste aux méfaits du temps ! Elles utilisent la technique du layering ! Mais qu’est-ce donc ? Il s’agit d’une série de soins que les japonaises suivent scrupuleusement pour avoir un teint parfait. Voici comment cela se passe pour avoir une peau “sube sube” (toute douce) :

Peau geisha

1- Le massage démaquillant à l’huile

La phase n°1 du layering est un démaquillage à base d’huile. C’est la méthode la plus efficace pour enlever toute saleté de notre peau : pollution, sébum, maquillage, même waterproof ! Grâce à un massage scrupuleux avec une huile, la peau est débarrassée de ses impuretés, et permet une nutrition intense. Impossible pour les peaux grasses ? Pas du tout ! Les huiles de noisette ou d’argan sont idéales, même pour les peaux acnéiques.  Les japonaises utilisent des huiles bio, première pression à froid, de première qualité. Leur choix se porte en générale sur l’huile d’amande douce, de jojoba, ou de camélia.

2- Le nettoyage au savon doux

Pour la 2e phase, les japonaises utilisent un savon doux pour enlever l’huile et parfaire le démaquillage. Pour éviter de dessécher la peau, elles utilisent des savons surgras, au lait d’ânesse, au miel, ou sans savon. Encore plus japonais ? L’éponge de konjac : une éponge végétale écologique qui permet une exfoliation tout en douceur ! Après cette étape et le rinçage à l’eau claire, la peau est purifiée et prête pour les soins à proprement parlé.

3- La lotion tonifiante

Pour la 3e phase, on va appliquer au coton, ou encore mieux, vaporiser, une lotion hydratante et tonifiante. En fonction de la nature de la peau, on choisira des hydrolats de rose ou de fleur d’oranger, et même des vinaigres de lavande. Grâce à cette étape, on ressert les pores et on enlève le calcaire de l’eau de rinçage de l’étape précédente. Avouez qu’à ce stade, vous n’avez jamais eu une peau aussi nettoyée et purifiée !

4- Le sérum réparateur 

Nous arrivons ensuite à la phase 4. C’est maintenant que les soins commencent. Avant toute hydratation, les japonaises commencent par appliquer un sérum en fonction de leur besoin. Le sérum n°1 pour les japonaises : le gel d’aloe vera ! Anti-rides, cicatrisant, hydratant, entièrement naturel, disponible en bio, c’est le soin de prédilection. Grâce à des massages pour faire pénétrer le sérum, comme lors du massage à l’huile en phase 1, ce soin permet de réparer la peau, et de bien faire pénétrer les actifs de l’aloe vera. Il faut ensuite attendre quelques minutes, le temps que le sérum fasse effet pour arriver à la phase 5.

5- Le soin spécifique des yeux

Pour la phase 5, les japonaises s’occupent d’une zone très sensible et fragile : le contour de l’œil. Pour une japonaise, pas question de mettre n’importe quoi à cet endroit où la peau est la plus fine. Elles utilisent un soin spécifique pour le contour de l’oeil, et non une crème hydratante de base. Pas étonnant qu’elles aient une peau si rebondie avec aussi peu de rides ! L’hydratation est une des clés de la beauté de leur peau !

Intéressée par cette méthode ? Ce n’est que le début ! La suite dans mon prochain article !
En attendant, voici quelques exemples de produits que vous pouvez acheter en cliquant sur les images :

Huile démaquillante Pureté Divine de Cattier (certifié bio)

Savon doux au Calendula de Weleda

Éponge de Konjac à l’argile Rose

Hydrolat de rose de Damas de Mademoiselle Bio (certifié bio)

Pur Aloe – Gel Natif Bio Aloe Vera à 97% (certifié bio)

Soin défatiguant yeux de Phyt’s (certifié bio)